Les vacances arrivent, l'université ferme ses portes, les jeunes partent en vacances dans un camping de rêve ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Malaise(libre)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Malaise(libre)   Dim 23 Juil - 16:46

Il était 12h, dans le ciel le soleil était au plus haut, faisant descendre une chaleur étouffante sur quiconque aurait eu l’idée de se promener. Une jeune fille vêtu d’une jupe noir et d’une sorte de corset de la même couleur, marchait seule sur la plage sous ces rayon brûlant. Pourquoi Eien n’était donc pas rentré directement dans sa tente, alors que le soleil lui faisait horreur ? Elle même ne le savait pas vraiment, pourtant elle était tout à fait consciente du fait qu’elle ne supportait pas cette chaleur. C’était comme si elle avait voulu elle même se mettre dans cette situation qui lui était pénible, comme pour se faire souffrir.

Ces vacances n’était pas vraiment les meilleurs qu’elle et passé, elle avait plutôt fait resurgir en elle, des souvenir qu’elle avait eu tant de mal à enterrer. Mais essayer de les oublier ne servait à rien, ils faisaient partis d’elle, et même si elle essayait de ne pas y penser ils seraient toujours… Ces souvenirs intensifiant le dégoût qu’elle avait pour elle même. Le suicide de sa mère qu’elle n’avait pas pu aider, son père qui l’a haïssait, mais aussi Takumi qu’elle n’avait plus vue depuis le début des vacances, et surtout sa fille qu’elle avait lâchement abandonné, et qu’apparemment elle ne pourrait plus voir.

Elle repensait à tout cela, pendant que les rayon du soleil brûlait son front. Quelques larmes coulèrent sur ses joues sans qu’elles réussissent à les arrêter, mais qu’avait elle en ce moment. La vision de la japonaise se brouillait, des sorte de tache blanche lui cachant la vue. Ca tête commençait aussi à lui tourner…sûrement à cause du soleil. Eien décida enfin d’arrêter de marcher de tout façon elle n’y arrivait plus trop. Cependant elle avança en vacillant vers la mer, vers la fraîcheur… Si quelqu’un était sur la plage à ce moment la, il devait bien se demander ce qui lui arrivait…

Eien arriva enfin dans l’eau, elle continua à marcher jusqu’à ce que l’eau lui arrive jusqu’au bas des genou , mouillant par la même occasion sa jupe noir, mais elle n’en avait rien à faire…L ‘eau lui faisait du bien, mais sa tête lui tournait toujours, elle ferma à instant les yeux, en espérant que ça passe mais, au lieux de cela la japonaise eut l’impression de perdre l’équilibre… Ce qui fut confirmé quand elle sentit l’eau la mouillé complètement, elle était donc tonte dans l’eau, et maintenant ne se sentait même ps la force de se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Sam 29 Juil - 1:57

Il faisait une chaleur suffocante à l'extérieur mais Toshiya n'en ressentait rien. Habituellement, il frissonnait constamment. Il ne savais pas pourquoi, mais depuis plusieurs années il était de glace, que l'on parle de son corps où de son caractère. Il avait toujours froid, même en cette journée où tout le monde recherchait la fraîcheur, lui était juste bien.

C'est pieds nus traînait dans le sable presque brûlant. Il portait un pantalon blanc ajusté mais tout de même confortable. Son torse était nu laissant apercevoir l’orage tatoué dans son dos. Ses cheveux d’un noir corbeau cachaient la moitié de son visage. Un visage impétueux et fier. Il semblait avoir confiance en lui à 100%.

En marchant ainsi quelques minutes, il pu constater la présence d’une entité féminine qui lui rappelait quelqu’un. Eien…Il lui avait parlé à quelques reprises et l’avait bien apprécier. Aimer est un mot trop fort, même si l’on parle qu’une connaissance.

Elle était ravissante et avait quelque chose de méconnaissable. Elle semblait plus féline, rebelle, mais aussi triste. Elle semblait différente de la dernière fois qu’il l’avait vu.

Après quelques minutes de contemplation il la vit se diriger vers l’eau et d’après lui, Eien n’allait pas bien. Ses pensées furent confirmées quand elle se laissa choir dans l’eau pour ne pas en ressortir.

Il resta là un moment, sans rien faire, espérant soit qu’elle ressorte, où qu’elle se noie…La mort n’est qu’une aventure de plus malgré tout.

Il soupira après quelques secondes en se passant une main dans les cheveux. Il ne pouvait pas laisser Eien comme ça. Pas elle…

Alors il fit ce qu’il n’avait pas l’habitude de faire. Il se rua vers l’eau et plongea, les yeux grands ouverts pour l’apercevoir à travers les reflets bleus et salés. Il là prit donc dans ses bras et fit en sorte que sa tête soit hors de l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Sam 29 Juil - 2:28

La jeune japonaise s’était laissé tomber dans l’eau, les brûlures du soleil, cette chaleur suffocante tout cela cessa enfin… Eien aurait bien voulut rester comme ça indéfiniment, pourtant elle le savait si elle restait ainsi sous l’eau elle allait finir par se noyer…
Le peu d’instinct de survit qu’avait la jeune fille lui dit qu’il fallait qu’elle se relève, mais un autre parti d’elle même n’avait aucune envie de bouger… Mais le choix fut vite fait car de toute façon elle n’arrivait pas à se relever, son corps était comme trop lourd, sûrement à cause du soleil qui l’avait affaiblie…

Elle allait donc restait ainsi au fond de l’eau ? Jusqu’à ne plus avoir d’air ? Bizarrement cette idée ne l’effrayait même pas… après tout c’était peut être mieux ainsi…plus d’ennuis… tous serait fini…

Alors que c’est yeux se fermait doucement, le silence qui l’entourait se brisa, deux main l’agrippèrent et avant qu’elle ne comprenne ce qui lui arrive elle était hors de l’eau … Par automatisme Eien toussa légèrement, pour enfin prendre une grande bouffé d’air…
Ses cheveux mouillé par l’eau salé lui collé au visage et elle ne pouvait pas voir qui l’avait sorti de l’eau. D’une main légèrement tremblante elle dégagea son visage puis ouvrit doucement ses yeux légèrement rougit sur…Toshiya ! Eien l’avait rencontré quelques reprise à l’université et fut surprise de le voir ici…

Après cette expression de surprise qu’elle n’avait pu cacher, sans suivit un gêne, en effet la jeune fille n’aimait pas qu’on l’a voit quand elle allait mal et c’était malheureusement le cas… Elle avait beau essayer de reprendre son air indifférent habituel, elle n’y arrivait pas !

Eien se releva alors brusquement en disant.

« c’est bon je vais bien… »

Puis elle entreprit de partir… mais apparemment elle n’allait pas aussi bien que ça puisqu’elle ne put même pas faire un pas qu’elle perdit encore l’équilibre et tomba dans l’eau.

« kusoo »

grommela t elle entre ses dents..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Sam 29 Juil - 18:12

Après l’avoir soulevé de l’eau, seulement quelques secondes prirent à Eien pour ouvrir les yeux et reprendre ses esprits. Elle avait l’air très confuse mais Toshiya ne put s’empêcher d’admirer quelques instant cette beauté trempée. Les yeux de la jeune femme étaient agrandis sous la surprise, quelques mèches lui tombaient dans le visage et ses vêtements lui collaient à la peau. Le Japonais ne put s’empêcher de sourire.

Ensuite elle se dégagea hâtivement malgré le fait qu’elle semblait avoir peine à rester en équilibre.

Toshiya s’empressa d’aller lui tenir main forte. Il la prit dans ses bras fermement et alla la déposer sur la plage, tout près de la rive.

Ses sourcils se froncèrent légèrement sous un sourire subtilement goguenard.


« Tu vas bien hein? Ce n’est pas l’impression que tu me donnes. »

Toshiya se passa une main dans ses cheveux maintenant quelque peu trempés. Eien ne voulait pas rester là et le jeune garçon le sentait que trop bien. Mais il voulait qu’elle reste là, alors il l’empoigna, et de sa main libre la força à le regarder droit dans les yeux, en lui prenant le menton entre ses doigts.
« Je crois qu’il s’en est passé des choses pour toi depuis mon départ…Je me trompe? »

Pour comble du miracle, le ton de Toshiya était très doux et délaisser de sarcasmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Dim 30 Juil - 3:16

Malgré sa tentative de partir et sans l’aide de personne, Eien du se rendre à l’évidence, elle n’était pas capable de le faire… D’ailleurs elle sentit bientôt Toshiya la prendre dans ses bras. Pourquoi faisait il ça ? Il aurait sûrement dut la laisser se noyer, ç’aurait était mieux ainsi…
La japonaise se sentit encore plus pitoyable, elle n’arrivait même pas à marcher seul, et de plus le garçon la voyait dans un état qu’elle n’aimait pas montrer… Sur le moment elle voulut le repousser et partir, mais elle réussit seulement un bref et faible mouvement d’épaule et le garçon la tenait fermement…

Il la déposa ensuite sur la plage, encore une fois elle aurait voulu partir mais il avait pris soin de l’immobiliser. La main du garçon la forçait à le regarder, plongeant ses yeux rougit et légèrement mouillé dans ceux du garçon…elle vit son sourire goguenard… Oui c’était vrai dire qu’elle allait bien, n’était pas très convainquant vue son état. Ce rendant compte qu’elle avait sûrement l’air idiote ses joues se rougir.

Eien finit par se calmer, de toute façon Toshiya n’avait pas l’air d’avoir l’intention de la lâcher elle allait donc devoir rester ici. C’est alors qu’elle entendit ses paroles et une autre chose l’étonna, le ton qu’il avait et sa façon d’être… il était plutôt doux, alors que lorsqu’elle avait eut l’occasion de le voir il arborait souvent un sourire sarcastique…

Non il ne se trompait pas, il s’en était passé des choses… D’ailleurs elle aurait préféré ne pas les vivre. A cette idée elle sentit des larmes lui monter au yeux, mais elle s’empressa de les retenir et finit par fermer les yeux un petit moment… Pourquoi en ce moment elle régissait ainsi ? Pourquoi elle ne restait pas impassible comme à son habitude ?

« non tu ne te trompes pas » finit elle par répondre en rouvrant les yeux.

« mais je suis sur que tu as mieux à faire que mes histoires de m*erde » ajouta elle quelques instant plus tard.

C’est vrai près tout lui aussi avait sûrement ses problèmes alors pourquoi venait il l’aider ?

« tu aurais mieux fait de me laisser au fond de l’eau, ça aurait débarrassé la terre d’un être humain de plus… »

Pourtant il fallait l’avouer une petite par en elle était soulagé qu’il l’ai aidé… Elle était comme ça, trop lâche pour vivre mais aussi trop lâche pour mourir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Dim 30 Juil - 7:20

Eien qui rougit…Toshiya en fut assez surprit bien qu’il n’en montra rien. C’est délicate sauvageonne semblait beaucoup plus faible et frêle qu’avant son départ.

Il lâcha son poignet et son autre main lâcha son menton pour venir lui caresser doucement la joue. Son regard était à la fois pensif et sévère même s’il voilait comme toujours toute émotion.

Ensuite il ria doucement, encore une fois sans illusion. Un petit rire compatissant, comme s’il partageait d’une certaine façon, sa douleur.


« Oui, tu as raisons, j’ai aussi mes problème et je n’attend pas à ce que tu me raconte tout ce qui c’est passé. »

Des problèmes c’était peu dire. Un cadavre sur la conscience, des problèmes de santés funestes et de sombres souvenirs. Mais il s’en fichait, l’indifférence était toujours la clef dans de telles situations.

Il continua sa phrase d’un ton et d’un air tout à fait sérieux, bien que ses mots se rapprochaient de l’absurdité.


« Te laisser te noyer…ça n’aurait rien débarrassé… Au contraire, l’on aurait dû retrouver ton corps, appeler un coroner, faire un tas de tests pour connaître la cause de ta mort, fermer le camping dans les cas où l’on suspecterait un meurtrier…Je n’ai pas voulu te sauver toi, mais sauver tous les gens qui passent des vacances de rêves… »

Bien entendu il n’était pas sérieux. Il respectait Eien et non cet amas d’adolescents grotesques dont l’intelligence se résumait à la fête, l’alcool et le sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Lun 31 Juil - 0:37

Toshiya lui lâcha enfin le poignet, elle aurait donc sûrement pu partir mais pourtant elle resta devant le garçon toujours en le regardant dans les yeux… Elle était maintenant un peu plus calme, bien que toujours pas dans son état normal.
A cette instant, il y avait un fort contraste entre les deux japonais, elle avait du mal à contrôler ses émotions, alors que lui semblait les voiler parfaitement, malgré le fait que lui aussi avait ses problèmes. D’ailleurs elle se remémora la première fois où elle l’avait rencontré, il était plutôt en mauvaise état à cause de certaine drogue qu’il avait prise…

Il reprit ensuite la parole sur un air tout à fait sérieux. Pourtant quand il eut fini sur le visage de la jeune fille se dessina un très légers sourire qui ce transforma rapidement en un petit rire. Elle releva ensuite son regard vers le garçon…

« hum… je vois, j’aurais donc pu gâcher les merveilleuse vacance de certain en leur imposant mon cadavre…qu’elle dommage… effectivement heureusement que tu étais là pour les sauver… »

Quand elle se rendit compte qu’elle venait de sourire et même de rire, Eien en fut quelques peu étonné. Elle regarda alors le garçon et fit une chose qu’elle faisait très rarement voir jamais… avec une voix peu audible elle prononça un simple mot :

« merci ».

Après un petit silence elle continua sa phrase sur un ton plus calme :

« … mais mon intention première n’était pas vraiment de me noyer, enfin… c’est simplement que je ne supporte pas le soleil… »

En effet elle avait eu un simple malaise, pourtant il pouvait paraître bizarre qu’elle décide de se promenait à midi au bord de la plage tout en sachant qu’elle ne supportait pas la chaleur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Lun 31 Juil - 5:07

Toshiya fut soulager que Eien reste à ses côtés quand il lâcha prise. Il n’avait aucunement l’intention d’essayer de la rattraper sous ce soleil de plomb. Pourtant il était surprit de ses réactions. Il gardait toujours un air indifférent et dépourvu d’émotions, mais il tentait tout de même de la faire sourire et il devait s’avouer que ce mince ricanement lui avait bien plu.

Son regard sérieux changea en un regard amusé. Son air devint coquin et moqueur, comme s’il venait de rajeunir de 10 ans. C’était presque enfantin cet air.


« Merci? Moi qui voulait t’insulter… »

Il passa une main baguée dans les cheveux de la jeune Japonaise, la tête de côté, en reprenant une allure sévère.

Toshiya ne s’avait pas pourquoi et ça l’embêtait, mais parfois il rencontrait des gens qui étaient différents des autres dans le sens où la pensée va plus loin que leur âge et leur statut social. Des gens qu’il n’aimait pas et n’aimerait probablement jamais, mais qu’il avait envie de protéger. Eien en faisait partie même s’il ne l’avait rencontré qu’à quelques reprises.


La chaleur…Un malaise…Oui peut-être. Mais cette tigresse en avait beaucoup plus dans la tête qu’une montée de chaleur et ça se voyaient suffisamment. Enfin peut-être pas tant que ça, mais Toshiya avait le don de savoir tout sur tout. Le don de se faire haïr de tous aussi, mais ça c’est une autre histoire.

« Tu supporte peut-être mal le soleil mais quelque chose me dit que tu aurais peut-être aimé rester là, dans l’eau, un peu trop longtemps. »

Son cœur se serra et il en sursauta même sur le coup. Qu’est-ce que c’était que cette sensation?...La dernière fois que ça lui était arrivé c’était quand il était môme. Rien ne parut sur son visage, mais à l’intérieur…C’était étrange. Peut-être était-ce toute cette souffrance qu’il voyait partout où il allait. Peut-être que c’était le manque de drogue. Oui probablement ça, essaya-t-il de se convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Lun 31 Juil - 22:04

Eien était un peu étonné de sa réaction, elle avait ri…enfin après tout ce n’était pas si mal. D’ailleurs un autre petit sourire se dessina sur son visage quand Toshiya prit parole après qu’elle l’ai remercier. Le ton amusé et l’expression du visage du garçon avait quelques chose de légèrement moqueur, il avait aussi l’air plus jeune et Eien l’avait remarqué. C’était en partie ça qui l’avait fait sourire, mais aussi ce qu’il venait de dire…

Elle laissa sa main glisser dans ses cheveux sans rien dire, gardant toujours ses yeux posés sur les siens, puis elle finit pas répondre…

« m’insulter hein ? Et bien tu n’a qu’a faire comme si je ne t’avais pas remercié, de toute façon c’est une chose que je fais rarement »

D’ailleurs pourquoi l’avait elle remercié ? Ca pouvait être un remerciement pour l’avoir sauvé de la noyade, ou un merci pour les vacanciers à qui il avait sauvé les vacance, mais peut être aussi seulement parce qu’il l’avait fait sourire… Elle même ne le savait pas très bien.

L’air enfantin du japonais s’effaça ensuite pour reprendre son air plutôt sévère. Ce qu’il dit ensuite l’étonna. Il avait raison elle aurait préférer rester sous l’eau, mais elle ne pensait pas que c’était si visible que ça… En tout cas il avait vue juste. Elle eut alors un petit rire amer et baissa les yeux vers le sol.

« …oui peut être bien… mais qui n’a jamais eu cette envie ? au moins ça m’aurait évité d’encore causer des ennuis aux autres … »

A peine eut elle finit sa phrase qu’elle remarqua le sursaut de Toshiya, ses yeux se reposèrent sur lui. Malgré le fait qu’il ai sursauté son visage était resté le même. Mais Eien commençait à savoir que le japonais était très doué pour ne pas laisser ses émotions…
Elle pencha sa tête sur le côté et les sourcils légèrement froncés elle lui demanda.

« ça vas ? »

Toshiya n’allait peut être pas lui répondre, de tout façon elle ne savait pas vraiment pourquoi il avait sursauté…
Elle ne put s’empêcher de penser que lui aussi devait avoir des problèmes, sûrement plus grave que les siens. Il y avait déjà la drogue, et ça elle connaissait, mais elle se doutait qu’il y avait sûrement autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Lun 31 Juil - 22:41

Eien l’avait fixé un instant, en se passant une main dans ses cheveux encore trempés. C’était rare qu’une personne réussisse à fixer Toshiya de cette manière. Naturellement, l’on avait peur de lui.

Un autre sourire vint tracer les lèvres de la jeune. Ce geste fit comme un bâillement et Toshiya sourit faiblement et machinalement par la suite.

Il ignora la première phrase, restant silencieux, mais la deuxième imposa une réflexion. *Mais qui n’a jamais eu cette envie*…Oui, probablement toute personne sur cette terre à eu cette envie de se laisser aller un jour ou l’autre. Mais pourquoi? Un mal de tête lui prit. C’est ce qui lui arrivait toujours quand il se questionnait trop. Pourquoi se reproduire quant on a tant souffert? Pourquoi l’humanité existe-t-elle encore? Pourquoi tout ce mal et toute cette souffrance. Pourquoi lui-même adorait faire du mal…

To’ se massa une tempe à l’aide de deux de ses doigts. Ses sourcils étaient légèrement froncés.

Il tourna la tête aux derniers mots de Eien. S’il allait bien…Il n’en était même pas certain. Il y avait de ça longtemps qu’il ne s’était pas sentit aussi étrange, mais il n’en laissa rien paraître.


« C’est plutôt à moi de te poser cette question. Je sens ta souffrance. Et tu viens me dire que c’est de ta faute, que c’est toi qui pose les problèmes…Je suis perplexe. Raconte moi si tu veux être clair. »

Écouter Eien…Tiens, ça serait la première fois qu’il ferait ça. Si du moins elle en avait envie. Pourquoi faisait-il ça? Autant mieux laisser les questions de côtés s’il ne voulait pas que sa tête explose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Lun 31 Juil - 23:48

Eien était toujours en train de fixer Toshiya. Chez elle s’était un sorte d’habitude de fixer les gens, pourtant elle savait que ça énervait la plupart. D’ailleurs plusieurs personne ne l’aimait pas pour cette raison, mais elle s’en moquait. Cette habitude elle l’avait pris dans son enfance après la mort de sa mère, elle observait tous le monde ainsi, ça lui permettait de remarquer plein de chose qu’on ne voyait pas d’habitude, même parfois de savoir à quoi pensait la personne qui nous faisait face.
Mais pourtant là il fallait l’avouer Toshiya voilait parfaitement ses émotions.

C’est alors que le japonais se massa la tempe, comme pour faire passer un mal de tête. Ce qu’elle avait dit le dérangeait ou c’était peut être ses questions… Elle n’arrivait pas à le savoir…

Toshiya finit par briser le silence, comme elle s’en était douté il n’avait pas répondu à sa question, mais ce n’était pas grave après tout. Elle finit tout de même par baiser les yeux après voir écouté ses mots, et toujours en regardant le sable dorée de la plage, elle lui répondit.

« peut être bien que je soufre mais ça n’a vraiment pas d’importance… ses moi qui suis mise dans des positions inconfortables avec mes conneries… mais à chaque fois j’implique la vie des autres et gâche leur vie… que se soit ma mère mon père un ami ou même ma fille… »

C’était vrai… Elle avait même eu une lettre comme preuve qu’elle était l’une des cause du suicide de sa mère, et puis si son père la haïssait autant il y avait bien des raisons…
En faite elle s’en moquait bien de sa souffrance, mais elle s’était dit quand mourant au moins elle ne blesserait plus personnes.

Elle releva ensuite son regard vers lui et s’efforça de sourire.

« d’ailleurs tu ferais mieux de pas m’écouter… regarde tu as déjà une migraine alors qu’il n’y a même pas 5 minutes tu profiter calmement de tes vacances »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mar 1 Aoû - 18:42

Toshiya tint le regard de Eien sans broncher une seule fois. Il n’était pas certain du pourquoi elle faisait ça, mais elle semblait presque l’analyser. Ce regard intense lui rappelait le sien quand il cherchait constamment à fouiller la tête des autres. Les émotions se cachent constamment dans les yeux, c’est là qu’il faut chercher pour tout comprendre. Les yeux sont le miroir de l’âme et il faut apprendre à pouvoir le voir.

Il sourit tristement à son propos. Il ne connaissait toujours pas l’histoire mais se doutait bien de ce qu’il lui arrivait en ce moment. Eien ne voulait pas le malheur des autres et il en était persuadé.

Ses yeux toujours rivés vers ceux de la jeune femme, il lui dit sur un ton doux mais quelques peu empreint de reproches, comme une mère qui essaie d’expliquer les dures épreuves de la vie à sa fille. :


« Très chère Eien…Je ne connais pas l’étendue de l’histoire, mais je suis certain que tu ne veux aucun mal à personne. C’est affreux, mais parfois les gens réussissent à t’influencer et à te faire croire que c’est de ta faute. Parfois même l’on réussit soi-même à tout s’approprier. Je sais, tout ça met arrivé…Je suis conscient aussi que je ne connais pas tout et que j’étais même loin de te douter que tu avait une fille… »

Cette fille existait-elle toujours? Peut-être avait-elle fait une fausse couche et s’appropriait le mal. Il n’en savait rien. Peut-être qu’elle était non loin d’eux. Il devait s’avouer qu’il se posait encore quelques questions.

À la dernière phrase de Eien, Toshiya remarqua qu’il avait laissé passer une impasse. Il n’avait pas été transparent. Mis à nu devant elle emportant tout secret sur sa vie. Mais seulement savoir qu’il avait laissé paraître se mal de tête de l’enchantait guère.

Aussitôt un masque d’acier lui recouvrit le visage, emportant tout signe d’émotion ou de malaise. On aurait pu dire s’il était songeur, sérieux, calme ou stressé. Rien.


« Ne t’inquiète pas, c’est pas toi qui me donne la migraine. Regarde, tu mets encore la faute sur toi et ce n’est aucunement le cas. »

Peut-être le manque de confiance en elle, mais Eien ne devait pas penser ainsi, même pour une simple plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mar 1 Aoû - 20:09

En effet Eien n’avait pas dit grand chose à Toshiya. Il s’était peut être attendue à ce qu’elle lui déverse un flot de parole sur ce qui faisait ses souffrances… Mais elle n’avait sorti que quelques bribes de mots sur son passé et elle trouvait déjà que ça faisait trop. Elle n’aimait pas vraiment parler d’elle, et de tout façon la plupart du temps même si elle le voulait elle n’y arrivait pas…

L a jeune japonaise écouta sans rien dire les paroles du jeune homme. Elle ne put s’empêcher de laisser apparaître un léger sourire mi amusé mi moqueur sur son visage. Ses paroles avaient e quelques chose de maternel, ce qui l’avait amusé. Après tout peut être avait il un peu raison, mais quoi qu’il en soit elle était certaine d mal qu’elle avait fait à certain de ses proches.

Mais son sourire s’effaça en un air étonné quand il parla de sa fille. Elle leva son regard vers lui. C’est vrai elle venait de lui mentionné le fait qu’elle avait mis au monde un enfant…

« ah oui mon fille, Samara… enfin… je ne peux pas vraiment l’appeler comme ça étant donné que je l’ai que je l’ai abandonné…
elle habite ici, elle a été adopté par des gens bien…c’est ce qu’on m’a dit »

Elle dit cela d’une voix impassible et calme, peut être trop pour faire naturel. En effet ça faisait partie des chose qui faisait qu’elle se dégouttait. Elle avait eu Samara et l’avait laissé dans cette orphelinat à sa naissance… Quand elle aura grandi elle haïra sûrement Eien pour cela…

Quand elle lui parla de son mal de tête, le visage de Toshiya se dépourvu tout à coup d’émotion, comme si il venait de revêtir une carapace fait pour cacher ce à quoi il pensait. Il prit alors la parole lui disant qu’elle mettait la faute sur elle alors que ce n’était pas le cas… Il n’avait peut être pas tort. Elle ajouta alors sur un ton neutre.

« à chaque fois que je parle un peut de toi tu fais redévier la conversation sur moi »

Il y a quelques minute quand elle lui avait demandé si il allait bien il lui avait retourné la question et la encore il avait ramener le sujet sur elle.
Son regard se posa ensuite sur le bras du garçon, la dernière fois qu’elle l’avait vue il était bleuit par les piqûres de seringue. Elle se demanda un peut si il se droguait toujours, sûrement ce n’était pas une chose qu’on arrêtait comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mar 1 Aoû - 21:39

Toshiya c'était bien rendu compte qu'il avait peut-être parler sur un ton un peu trop maternel. Il en eu même honte une fraction de seconde. Pourquoi s'entêtait-il à essayer de l'aider. De toute manière Eien ne semblait pas avoir envie de tout raconter dans les moindres détails. Le jeune Japonais la surprit même à sourire d'un air goguenard. Il se passa une main et abaissa son regard, histoire qu'on ne remarque pas son malaise. Qu'est-ce qu'il lui prenait? Il se devait de reprendre ses esprits et partir. Il devait la laisser là, il devait se foutre d'elle. Enfin c'est ce qu'il aimerait qui se passe, mais rien de ça n'arriva.

"Bon c'est ça, j'essaie de t'aider et toi tu rigole..."

Il avait prit un ton faussement indigné, comme s'il lui en voulait. Seulement, la seule personne qu'il détestait en ce moment c'était lui-même.

Malheureusement tout se gâcha par la suite. Il n'aurait pas du revenir sur le sujet de cette petite fille. Elle l'avait abandonné...Enfin peut-être pas. Il ne connaissait pas les motifs de cet adoption, mais Eien l'avait probablement fait pour son bien. Son ton redevint indifférent bien que toujours suave.


"Tu sais, personnellement j'aurai aimé être adopté par une famille qui m'aurait aimé. Je suis certain que tu adorais et aime encore énormément Samara, mais tu n'aurais peut-être pas eu les moyens de t'en occuper adéquatement dans ton état."

*À chaque fois que je parle de toi tu fais redévier la conversation sur moi...* Ces mots se répercutèrent dans sa tête tel un orchestre tumultueux. Le mal de tête s'emplifiait. Elle avait encore lu en lui et il ne fallait pas. Il détestait parler de lui. Parfois il essayait même d'oublier qu'il existait et qu'il n'était qu'une âme herrante qui s'amusait à ravager tout sur son passage. Et voilà qu'il essayait d'aider...

"C'est seulement que je déteste parler de moi..."

Il aurait voulu ajouter autre chose, mais comme Eien l'avait dit, ses mots auraient une nouvelle fois déviés sur elle.
To' le remarqua quand elle dévia son regard vers son bras qu'il massa instinctivement Oui il se droguait encore bien que c'était plus rare. Il devait absolument cesser cette saloperie s'il voulait survivre encore quelques années. La dernière fois qu'il en avait prit, il s'était réveillé après un trois jours de perte de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mer 2 Aoû - 3:30

L’air faussement indigné et cette phrase * Bon c'est ça, j'essaie de t'aider et toi tu rigole... * la firent encore un peu plus élargir son petit sourire. C’est vrai ça l’avait amusait mais ne trouvait cela en rien honteux. Et puis le fait qu’elle est souri était peut être la preuve qu’au fond il l’avait tout de même aidé…Oui c’est vrai il l’avait aider.
Eien n’avait pas remarqué le malaise de Toshiya, en effet comme beaucoup de chose il avait bien réussit à le cacher.

Elle écouta ensuite, silencieuse, ce qu’il lui dit sur Samara. Bien sur son sourire c’était effacé, mais cette fois ci elle regardait le japonais dans les yeux. Ce qu’il disait été sûrement vrai, elle serait sûrement mieux avec ses nouveau parents, qu’avec un mère ayant un penchant certain pour les conneries en tout genre. Mis elle avait tout de même honte d’elle….

Eien secoua légèrement la tête comme pour sortir certaine pensée de sa tête. Elle préféra attacher son attention à autre chose, et ce fut au quelques mots que Toshiya avait dit un peu avant, * j'aurai aimé être adopté par une famille qui m'aurait aimé *… Plusieurs questions se posèrent à elle, elle se demandait un peu ce qui lui était arrivait pour qu’il dise ça… Enfin elle connaissait un peu ça avec son père les rapport avait toujours était tendue…

Mais la jeune fille ne dit rien la dessus, elle avait remarqué que ses dernières paroles l’avait mis mal à l’aise. Et ce qu’il lui répondit lui en donna la certitude. Eien posa ses main dans le sable faisant passer les grain entres ses doigts…

« hum…je comprend moi non plus ce n’est pas la chose que je préfère…mais à tout garder pour soi on finit souvent par étouffer, se noyer… »

Toshiya avait remarqué qu’elle regardait son bras, d’ailleurs il le frotta… Eien resta pensive à le regarder. Elle savait les dégâts que ça pouvait faire, Takumi avait déjà faillit mourir à cause de ça…
Inconsciemment sa main vint se poser sur se même bras et son regard revint dans les yeux du japonais.

« alors fait attention »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mer 2 Aoû - 4:12

Ce sourire. Eien donnait l’impression d’aller un peu mieux grâce à lui. Mais comme il le disait toujours : Seuls les yeux sont authentiques. Le vrai rire est généralement escorté d’une certaine brillance dans les yeux. Il la regarda. C’était difficile à dire. Ses sourires lui paraissaient réels, mais ses yeux étaient si ternes. Un éclat de vie y manquait, comme dans les siens. Les yeux de Toshiya ne brillaient que quand il était prit dans un profond délire lié à la drogue.

Quand Eien secoua légèrement la tête comme si elle tentait de penser à autre chose, Toshiya comprit qu’il devait cesser de parler de la petite Samara. Les femmes étaient tellement trop sensible maternellement parlant. Elles sont si proches de leurs enfants qu’elles peuvent ressentir chaque danger à l’avance. Elles peuvent consoler et comprendre tout. Enfin pour celles qui mérite le titre de mère. Il se souvenait que la sienne le méritait sans aucun doute. Eien aussi puisqu’elle avait sacrifié une vie avec son enfant pour qu’elle soit plus heureuse. Il ne lui dit pas. Il ne devait plus lui en parler.

Ensuite la jeune femme déposa sa main sur son bras qui était encore légèrement bleui. Elle devait maintenant y sentir un léger tremblement. Il tremblait presque constamment, mais ça empirait toujours quand le poison vénale lui manquait.

Mais à tout garder pour soi on finit souvent par étouffer, se noyer. Avait-elle dit avant ce geste…À ces mots, ce geste et cet avertissement, le Japonais se mit à sourire d’une manière très sadique, il avait maintenant presque l’air d’un dément.
Il approcha son visage de Eien jusqu’à son oreille où il lui susurra :


« Tu ne vois donc pas que j’ai déjà été noyé…Je suis mort depuis plusieurs années. »

Il recula, son air était redevenu sérieux bien qu’il était livide. Le manque de drogue commençait à crier rage dans tout son corps. To’ ne savait pas pourquoi il avait parlé ainsi à Eien. Peut-être pour lui faire peur. Il voulait peut-être s’en débarrasser et cesser de l’aider. Il ne voulait pas commencer à venir en aide aux autres. Il ne l’avait jamais fait alors pourquoi maintenant? Pourquoi en avait-il envie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mer 2 Aoû - 15:27

Toshiya ne rajouta rien sur Samara et elle lui en fut reconnaissante. Il avait sûrement remarqué son malaise par rapport à ce sujet… oui sûrement. Ca l’énervait un peu que ça ce voit si facilement. Elle aurait voulu mieux cacher ses émotions mais à ce moment là elle en était incapable. Elle même ne comprenait pas trop pourquoi. Mais en tout cas ce qui était sur c’est qu’elle ce sentait déjà mieux que lorsqu’il qu’il l’avait récupéré dans l’eau. Même si son regard avait quelques chose de terne... mais ça c’était comme ça depuis bien longtemps….

Elle laissa sa main posé sur son bras bleui. Oui, elle avait bien senti les tremblement de celui ci, montrant sûrement un certain manque pour la substance…
Elle regardait toujours Toshiya, et put donc voir parfaitement son visage changer d’expression à la suite de ses mots. Un sourire sadique s’était dessiné sur ses lèvres, un sourire qui pouvait avoir quelques chose d’effrayant. Portant Eien continua à le regarder dans les yeux sans rien dire. Elle le laissa s’approcher de son oreille et écouta la phrase qu’il lui murmura comme un petit frisson.

*Tu ne vois donc pas que j’ai déjà été noyé…Je suis mort depuis plusieurs années * Il reprit sa position initial. Sur les lèvres d’Eien se dessina un sourire peut être un peu triste. Elle se demanda si par ses mots et son attitude il voulait lui faire peur ? En tout cas si c’était le cas ça n’avait pas vraiment marché… Toujours sans le quitté des yeux elle murmura à son tour.

« noyé hein ? Le problème avec la noyade c’est qu’il y a toujours quelqu’un d’assez fou pour venir nous sortir de l’eau… »

C’est vrai d’ailleurs aujourd’hui c’est exactement ce qu’il venait de faire… sa main était toujours sur son bras et elle avait remarqué que ses tremblements était plus fort. Son regard se posa alors sur le bras pour ensuite revenir sur les yeux du jeune japonais… Elle s’approcha un peu de lui pour qu’il l’entende malgré le fait qu’elle murmure et ajouta…

« ...et puis tu tremble un peu trop pour quelqu’un de tout à fait mort… »

[jolie le nouveau ava ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mer 2 Aoû - 19:13


Eien gardait sa main sur le bras de Toshiya et cela le mit un peu mal alaise. Il n’était pas honteux, il se droguait et se foutait bien de ce que les gens en pensaient. Mais tout de même, il essayait toujours de cacher ces blessures causées par l’aiguille qui venait faire sa visite un peu trop souvent ces jours ci.

Il retira doucement son bras. Il avait pu constater que Eien n’avait pas été désarçonné par ce murmure qu’il avait déjà regretté. Ses jolis sourires avaient laissés place à une moue triste. La jolie Japonais n’essayait que de l’aider, mais To’ fuyait toute conversation à son sujet comme la peste.


« Il y a toujours quelqu’un d’assez fou pour venir nous sortir de l’eau... »

Il répéta ce qu’avait dit Eien, d’un ton amer. Il s’efforça de sourire mais échoua rapidement.

« Je suis fou mais ce n’est pas ça qui ai fait en sorte que je suis venu de sortir de là…La seule chose qui faut à un humain pour en sauver un autre c’est… »

Toshiya se tut aussitôt, comme s’il venait d’élucider le plus grand des mystères. C’est un cœur qu’il faut…Non c’est impossible, il ne faut qu’une tête sur les épaules, on ne peut laisser un être humain se noyer comme ça, dans un lieu public, sans rien faire. Le mal de tête reprit de nouveau et en décuplé. Le Japonais ferma les yeux un instant sous la douleur, il était au bord de l’abîme, il allait devenir fou. Le cœur est une chose qui ne sert qu’à garder le corps en vie. L’amour, l’amitié, la tolérance et l’entraide ne sont que des inventions de cette société qui ne servent à rien d’autre que souffrir.

Le chuchotement à peine audible de Eien fit revenir Toshiya à la réalité, le sortant de ses illustres songes. Il lui répondit, fixant le vide, le regard neutre :


« La mort est à l’intérieur. Elle ne coule pas seulement à travers mes veines mais aussi dans ma tête et ma conscience…Mais n’essaie pas de me comprendre, tu ne ferai que de frôler au danger une nouvelle fois. »

Un avertissement, oui s’en était bien un. Toshiya approchait d’un état qu’il n’atteignait que très rarement et c’était à éviter. Il était comme l’océan, son calme et sa placidité pouvait changer à tout moment en une tempête incontrôlable et dévastatrice.


[Je sais ^^ Trop sexy mon Tochi']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mer 2 Aoû - 21:49

Toshiya retira doucement son bras, laissant ainsi la main de Eien se reposer sur le sable. Ca avait du le mettre mal à l’aise et après elle le comprenait bien, et regretta un peu de ne pas avoir retiré sa main d’elle même.

Le japonais prit la parole répétant ce qu’elle venait de dire, sans réussir à sourire. Elle écouta la suite de sa phrase jusqu’à ce qu’il s’interrompe lui même avant de dire le dernier mot. Eien resta un moment à le regarder attendant la suite quand elle se rendit compte qu’il ne finirait pas sa phrase.
*La seule chose qui faut à un humain pour en sauver un autre c’est… * C’est quoi ? …un cœur ? En tout cas cette pensée avait déstabilisé Toshiya…Il avait fermé les yeux un instant.

Eien baissa les yeux, elle s’en voulait, c’est elle qui avait engagé la discussion sur lui et apparemment ça ne faisait que l’enfoncer…Lui l’avez aider alors qu’elle n’avait rien fait…

« gomen »

Son regard se releva sur lui quand il reprit la parole. La mort était à la l’intérieur de lui ? Non c’est vrai elle ne comprenait pas vraiment tout, mais c’était normal après tout elle ne connaissait presque rien de lui. Elle observa un instant, ses yeux était neutre voir même froid… S’en suivit un avertissement, comme si il avait lu en elle l’envie de comprendre…

« me frôler au danger…. j’ai l’habitude alors une fois de plus ou une fois de moins…»

En disant ce bout de phrase un sourire un peu triste s’était dessiner sur ses lèvres. Et de tout façon elle s’en moquait bien du danger ou de quoique ce soi qui puisse lui arriver…Et puis la vie était faite de danger. Eien avait la fâcheuse habitude de ne pas écouter les avertissement qu’on lui donnait.

« il y a peut être la mort à l’intérieur de toi, mais il n’y a pas que ça… sinon tu ne m’aurait pas aidé »

Elle aurait peut être du écouter son avertissement, mais elle ne l’avait pas vraiment fait. Elle aurait peut être du partir, mais elle était resté là…

[moui c'est vrai je peux pas dire le contraire^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Mer 2 Aoû - 22:35

Les yeux de Toshiya se redirigèrent vers ceux de Eien quand elle s'excusa. Pourquoi lui avait-elle dit ça? Elle n'avait rien fait, c'est seulement lui qui devenait fou. Il secoua la tête légèrement à quelques reprises pour chasser ces idées stupides qui le torturaient.

"Pourquoi tu es désolé? Tes intentions sont bonnes, tu n'es seulement pas tombé sur le bon type."

Il souria tristement.

"T'excuser ainsi fait en sorte que tu mets encore la faute sur toi..."

Et voilà que Toshiya avait mené la conversation jusqu'à lui. C'est Eien qui avait eu un malaise, elle qui vivait un été d'enfer. Lui n'était pas important, il était trop tard pour qu'il change, mais Eien avait toute la vie devant elle, et chercher les ennuies ne l'emmenerais à rien ommis jusqu'à un gouffre froid et amer. Sur ces pensées il mit sa main droite sur la joue de la Japonaise pour être certain qu'elle le regarde au fond des yeux.

"Sache Eien qu'il ne sera jamais trop tard pour toi. Ne cherche pas, ne cherche plus les ennuies. J'en suis un, après cette conversation, mieux vaudrait que tu ne me reparles plus jamais. Tu as fais des erreurs..Et oui tout le monde en fait, tout le monde pleur, comme tu l'as toi-même dit, tout le monde voudrais un jour se laisser pousser vers les rives de la mort. Prend tes erreurs pour des expériences et ne soit pas aussi pessimiste. Ne te laisse pas écraser aux propos des autres et surtout. ne fait confiance à personne. Je sais pas pourquoi je te dis tout ça..."

Il stoppa son allée quelques instants. Tout ces mots n'allaient nul part. Il voulait qu'elle soit heureuse, mais il se sentait si impuissant. Un sourire sans joie vint dessiner ses lèvres.

"Il est drôle de voir combien enlever la vie est si facile contrairement au simple fait d'aider quelqu'un à être heureux..."

Il se prit la tête entre les mains quelques instants, respirant profondément. Si son état empire, il devra fuir pour ne pas être arrêter et jeté en azile de fous. C'était probablement le manque éminent de drogue qui le mettait dans cet état. Il n'y a pas que la mort à l'intérieur de lui, c'est ce qu'elle croyait...Il se mit à rigoler sarcastiquement en relevant le rebord de son pantalon pour en retirer une petite dague recourbée qui oscilla fortement aux raillons du soleil. Il se leva debout et planta la lame dans son avant bras gauche, où il y avait les légères blessures.

Comme il s'y attendait, avant un liquide rouge et épais, c'est un liquide noirâtre d'un aspect visqueux qui s'écoula de son bras. Il s'avança vers Eien pour qu'elle voit de plus près. Son teint était livide mais son regard indifférent.

"Tu vois...Il n'y a que la mort qui s'écoule de moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Jeu 3 Aoû - 0:03

Les yeux de Toshiya se redirigèrent vers elle, puis il lui demanda sur un ton de remontrance pourquoi elle s’était excusé… Elle ne sut d’abord pas quoi répondre, mais en entendant ce qu’il dit ensuite elle prit parole. Sa voix avait un ton neutre mais un peu plus énergique qu’avant.

« si je me suis excusée c’est parce que je t’ai mis mal à l’aise avec mes questions… Et puis je met peut être la faute sur moi, mais là tu fais là même chose en disant que je ne suis pas tombé sur le bon type »

Il y eut ensuite un petit silence, mais qui fut rapidement brisé. La main de Toshiya se posa sur sa joue l’obligeant encore une fois à le regarder dans les yeux et l’écouter jusqu’au bout. Sortit alors de sa bouche un grand flot de paroles. Elle écouta tout, un air étonné sur son visage. Pourquoi lui disait il tout ça ? pourquoi voulait il l’aider ? Alors qu’il aurait mieux fait de s’occuper de lui même. Oui elle avait passé des vacances plutôt dur mais c’était aussi sûrement son cas, pour lui elle avait sûrement était pire, ça se voyait dans ses yeux…

Il la lâcha enfin prenant sa tête dans ses main puis se mit à rire, d’un rire sarcastique… Elle observa ensuite tout ses mouvement. Quand il prit le couteau, se leva et enfin se le planta dans le bras… Il approcha son bras de la japonaise lui montrant le liquide noirâtre s’écoulant de la plaie, et lui lançant cette simple phrase *Tu vois...Il n'y a que la mort qui s'écoule de moi... *.

Sur ce, elle se releva brusquement, enlevant par la même occasion son foulard raillé noir et blanc. Elle le posa sur sa plaie, pour enfin relever son regard sur Toshiya…

« arrête ! tu n’avais pas besoin de faire ça… »

A son tour elle saisit de sa main libre le menton du garçon, le regardant dans les yeux.

« laisse moi juger par moi même ce qui peut être un ennui pour moi. Et pour le moment tu n’en n’es pas un pour moi. Tu me dis de ne pas être pessimiste… d’accord mais alors fait pareil toi aussi. Il ne sera jamais trop tard pour moi ? Pour toi non plus je ne vois pas pourquoi il serait trop tard.
Et il n’y a pas que la mort en toi, c’est juste que tu ne regarde que ça… »

Elle lâcha doucement son menton, puis regarda la teinte qu’avait prit le foulard, oui il y avait toujours la trace de ce liquide noirâtre mais en dessous il y avait aussi du rouge sang…

« tu vois il n’y a pas que la mort qui s’écoula là …»

Elle repensa alors à ce qu’il venait de dire oui c’était plus dur d’aider quelqu’un que de lui faire du mal… *enlever la vie est si facile * Elle se demanda si il l’avait déjà fait pour pouvoir ainsi en parler… mais au fond elle s’en moquait. Il avait raison s’était dur d’aider quelqu’un.

« oui c’est dur d’aider quelqu’un »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Jeu 3 Aoû - 1:09

Toshiya avait laissé tomber la lame par terre quand Eien s'était précipité pour l'aider. Il n'avait même pas mal alors pourquoi elle venait gâcher l'un de ses vêtements pour lui...Le Japonais ne ressentait plus la douleur physique depuis plusieurs années.

La plaie était assez profonde mais pour lui se n'était qu'une mince égratignure sans importance. Ce qui comptait s'était cette saleté de poison qui montrait comment Toshiya était souillé. C'était symbolique pour lui. Ce visqueux liquide n'était pas que l'héroine coagulée, mais aussi tout ce qu'il avait vécu depuis dix ans, tout ce qui l'avait sali.


Par après Eien leva le ton en lui disant qu'il n'avait pas besoin de faire ça. To' prit alors un air interrogateur, comme si son acte était indispensable et qu'il ne comprenait pas pourquoi elle en faisait tout un plat.

"Je ne fais qu'apporter des preuves. Je me porte garant en tant que cobaye à l'affirmation de mon hypothèse voilà tout..."

Ensuite elle s'approcha de lui et lui tint le menton. Il était pessimiste? Mais pas du tout. Seulement réaliste. Il ne voyait pas ce qu'il pourrait y avoir d'autre. Il se m'éprisait lui-même d'être ce qu'il était, même s'il adorait l'être.

"Je ne suis pas pessimiste, mais réaliste Eien. Si je laissais les autres me connaître, ils le verraient aussi bien que moi...Mais je crois que j'en ai déjà dit trop, je devrais partir..."

Il ne répondit rien quant elle lui dit que c'était en effet difficile d'aider les autres. Il repensa encore à se visage baigné de sang qui réclamait à l'aide...Le pauvre devait encore être dans cet état et il ne pouvait rien y faire.

To' se dit qu'il devait partir parce que Eien réussissait trop à lire en lui. Il était habituellement hermétique et maintenant il n'y arrivait presque plus. Il devait aller s'injecter encore cette saloperie où alors il deviendrait fou. Il se surprit soudain à repenser à Shin qui lui avait dit qu'il allait l'aider à arrêter...Il ne l'avait même jamais revu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Jeu 3 Aoû - 23:23

Un bruit sourd se fit entendre. La lame était tombée à terre. Eien n’y prêta pas plus d’attention. Elle maintenait toujours le foulard sur la plaie de Toshiya, même si sur son visage elle ne voyait aucune trace de douleur. La plaie était plutôt profonde…ne sentait-il rien ? En tout cas même, il ne fallait pas qui perde trop de sang…

Sa main tenait toujours son menton, elle l’écouta parler… sans rien dire. Quand il eut fini elle le lâcha enfin et baissa son regard sans vraiment savoir pourquoi.
Une sorte de sourire sans joie apparut alors sur son visage. C’était donc une preuve…

« c’est une preuve hein ? Alors voyons ça…. »

Elle lui prit alors un peu brusquement son bras retirant le foulard… De la plaie sortait toujours cette espèce de liquide noirâtre, puis vint ensuite du sang. Elle fixa un instant la blessure puis releva ses yeux vert sur Toshiya.

« et c’est censé vouloir dire quoi que tu es complètement souillé de l’intérieur ?? Alors c’est que tu vois mal… oui il y a ce liquide noir mais quand tu regardes derrière il y encore du sang sans cette saleté de poison… Si c’est censé symboliser quelques chose, ça montre que pour toi aussi il n’est pas trop tard, et que tu n’es pas plus souillé qu’un autre …»

Elle remit le foulard sur la plaie. Elle n’aimait pas cette impression de ne pas pouvoir aider les autres…Elle passa ensuite un de ses main sur son propre front, pourquoi fallait il qu’il fasse si chaud. Elle resta un moment les yeux fermé écoutant la dernière phrase du japonais.
*je devrais partir… * La dernière fois que quelqu’un lui avait dit ça, c’était Takumi, il y a une semaine, elle ne l’avait plus revue. D’ailleurs lui aussi avait des problèmes avec la drogue, et elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer le pire… il était peut être partie pour toujours et elle n’aurait rien fait pour l’aider…

« tu devrais arrêter ça »

C’est simple mot était sorti de sa bouche sur un ton neutre, sans vraiment qu’elle le veuille…Elle était resté les yeux fermé… Elle se doutait qui quand il partirai il s’injecterait encore de cette merde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toshiya
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 53
Coté Coeur : ¤*¤Seulement un muscle de sang qui ne bat que pour survivre¤*¤
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Ven 4 Aoû - 5:28

Eien lui retira le foulard pour y montrer du sang qui y coulait. Bien entendu qu’il y avait du sang au travers du poison. C’était normal puisqu’il était malheureusement un être humain et vivant par-dessus le marché. Ce geste ne changeait rien pour lui. To’ se connaissait plus que personne et savait pertinemment qu’il était voué à l’échec en se qui concernait un changement incontestable et donateur dans sa vie.

Il leva un regard livide vers la jeune Japonaise qu’il n’aidait plus évidemment. Il s’en voulait d’avoir changer cette conversation en galère. Pauvre Eien, elle n’avait pas besoin de ça.


« Cette répugnante saleté ne représente pas seulement le poison que je m’injecte, mais aussi mon passé. Tout ce que j’ai fait ou qu’on m’a fait. »

Toshiya se mit à trembler un peu plus, il se sentait fiévreux et étourdie. Probablement le manque et le sang qui s’écoulait, peut-être aussi cette sensation qui se passait dans son cœur, comme si c’était douloureux. Le mal de tête le tenaillait. C’était le jour des malaises ou quoi ?…Il sourit bêtement en espérant que Eien ne devrait pas le sauver dans quelques minutes comme il venait de le faire.

Tu devrais arrêter…Sage conseil, il avait essayé mais n’en était incapable. Il rigola légèrement bien que son rire était dépourvu d’amusement. Le japonais se sentait très mal, il ferma les yeux et s’assit par terre mollement.


« Arrêter…J’ai déjà essayé mais rien à faire. Je ne peux vivre sans toi-même si un jour tu me tueras… »

C’était comme s’il ne s’adressait pas à Eien. Son regard était perdu dans le vide, comme s’il était très loin. Il voulait partir mais il était cloué par terre sous l’étourdissement. To’ devait de piquer au plus vite mais il ne voulait pas le faire devant Eien.

« Tu devrais partir…Ma compagnie n’est pas une bonne chose pour toi…Gomen… »

Oui il était désolé d’avoir changer ces si jolies sourires en regards déconcertés. Il s’en voulait horriblement mais maintenant il devait absolument satisfaire son corps avant qu’il tombe. Ce venin était comme de l’essence pour lui. Il ne pouvait vivre convenablement sans ça. Sans ça, son passé revenait l’engloutissant dans un gouffre amer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eien
Tout juste installé dans sa tente
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Coté Coeur : ...un coeur? Organe musculaire, moteur de la circulation sanguine...
Age du perso : 18
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Malaise(libre)   Ven 4 Aoû - 18:45

Eien avait rouvert les yeux pour écouter Toshiya lui répondre, il semblait être certain que sa vie était voué à l’échec. Mais Eien elle n’était pas de cette avis, c’est vrai elle ne le connaissait pas vraiment, mais ça ne changeait rien pour elle. Ca représentait peut être tout ce qu’il avait fait et qu’on lui avait fait mais ce n’était pas pour ça qu’il devait continuer à ce détruire comme ça…
Eien, cependant n’ajouta rien, elle voyait bien que quoi qu’elle dise pour le moment ça ne changeait pas les idées de Toshiya.

Elle observa un moment le japonais, il était devenue plus pâle, et rapidement s’assit par terre en fermant les yeux, c’était sûrement du au fait qu’il ai perdu d sang…
Elle lui avait dit qu’il valait mieux qu’il arrête, et il se mit à rire, d’un rire plutôt triste et grave… Oui c’était plus facile à dire qu’a faire, elle le savait…
* Je ne peux vivre sans toi-même si un jour tu me tueras * cette phrase raisonna un moment dans sa tête, oui si il continuait sa finirai par le tuer. A cette idée son ventre se serra un peu. Elle le regarda maintenant c’était lui qui était au bord du malaise c’était lui qui allait mal.

Elle n’eut le temps de rien faire, qu’il reprit la parole. Lui disant qu’il valait mieux pour elle qu’elle parte et s’excusant. Elle le regarda un instant, étonné, puis s’accroupit devant lui. Elle enroula alors son foulard sur sa plaie qui saignait toujours pour enfin lui répondre sur un ton un peu plus brusque.

« ne t’excuse pas ! Et je t’ai déjà dit que je pouvais juger par moi même ce qui était bon ou pas pour moi. »

Elle resta ensuite silencieuse et se leva, prenant la direction de la mer. Elle se baissa un instant laissant sa jupe être caressée par les vague, puis plongea sa main dans l’eau, pour en recueillir un peu au creux de celle ci. Et elle refit le chemin inverse pour se retrouver encore une fois assise en face de lui. La japonaise posa alors sa main mouillé sur le front de Toshiya, elle avait reprit un regard neutre quoiqu’un peu inquiet…

« comme tu l’as dit si tu continue tu vas finir par mourir, et j’en aai marre de laisser les gens mourir s’en rien faire….
Je suis sur que tu peux réussir as arrêter même moi j’ai réussi a, ta peux être juste besoin d’aider… »

C’est vrai elle avait réussi à arrêter, mis elle avait sûrement moins de problèmes que Toshiya, et aussi elle se droguait moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malaise(libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malaise(libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Kit main libre
» Vivre Cuba, libre!
» kit main libre parrot dans mon vito
» Affiche pour la "Matinée du Libre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*University Holidays* :: ~Exterrieur~ :: La plage-
Sauter vers: