Les vacances arrivent, l'université ferme ses portes, les jeunes partent en vacances dans un camping de rêve ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Souffrances, le retour... [Pv François]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ann
Laisse ses marques dans le sable
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 30
Coté Coeur : Préfère oublier ce qu'est l'amour
Age du perso : 18
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Souffrances, le retour... [Pv François]   Dim 23 Juil - 11:00

Près de la crique, assise près d’une grosse pierre à l’ombre d’un arbre, une jeune fille pleurait abondamment. L’attristée était donc adossé être la pierre et un arbre qui lui fournissait de l’ombre pour la garder au frais. Une ombre noir qui ternissait les quelques couleurs qu’il lui restait en elle. Le froid de la tristesse et de la peine l’envahissait.

Précédemment, elle était partie de la Piscine le moral complètement traînant par terre. Creg partait bientôt et elle ne le reverrait plus jamais. Non c’était trop cruel. Elle percevait ceci comme une punition. Perdre celui en qui elle avait le plus confiance désormais dans toute cette île et même dans ce monde. Elle avait pleuré dans ses bras lorsqu’il lui avait annoncé son prochain départ du camp. Non il était trop tôt !

Lorsqu’ils se séparèrent, elle était partie sans se retourner pour le regarder car elle savait très bien que de le voir s’éloigner la ferait trop souffrir. Elle allait surment le revoir avant son départ définitif mais la souffrance causée par la penser de son absence était trop forte. Elle s’était dirigée un peu au hasard trouvant ce petit coin tranquille où elle pouvait enfin déverser sa peine. Chez elle, elle ne voulait pas prendre la chance d’y aller car Daisuke aurait surment rie d’elle.

Donc entre l’arbre à la cime inatteignable et la pierre indestructible, elle était recourbée les bras croisés sur ses genoux pleurant et déversant des larmes de désespoir. Le désespoir de se retrouver seule car c’est ce qui allait arriver. Elle ne connaissait personne d’autre ici qui méritait assé sa confiance et son respect pour être considéré comme ami. Elle avait vue en Creg la lumière qui aurait pu détruire l’ombre cauchemardesque de son passé. Personne d’autre ne le pouvait.

Mais que ressentait elle exactement pour lui ? Ann avait trop peur de se poser la question. Elle avait crainte de la réponse et de ce que sa pouvait impliquer. L’amour, elle n’en voulait pas. Elle avait fait vœu de vivre sans. Mais elle commençait à croire que c’était impossible et que son cœur décidait à la place de sa tête.

Elle resta ainsi une quinzaine de minute qui lui avait semblé des heures. Elle entendit des bruits de pas non loin. Tien surment quelqu’un qui venait la dévisager ou rire d’elle, comme les gens aimait si bien le faire. Enfin, c’est à ce qu’elle pensait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Découvre les lieux paradisiaques
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Coté Coeur : Une seule Femme parmis toutes
Age du perso : 20
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Mar 25 Juil - 8:30

* La tête dans les nuages, ne penssant a rien et à tous, à l'école qui allait arriver au étude qu'il allait faire , à la disparition de son être aimé, à Vicky... ses pensés étaient brouiller et elles étaient noires. Son lagre sourire s'était éteind et ses épaules carré été recourbé, il n'avait pas l'air du beau et grand jeune homme fier de lui.

Son apparence lui donnait des airs d'un jeune homme dur et confiant, mais en dessous, tout n'était peur et incertitude. Les gens donnait beaucoup trop d'importance au apparance physique et c'est ce que se mère lui faisait toujours, ne jamais porté aucune discution sur les sentiments. Il avait besoins de parlé, il resentait se besoin depuis la mort de son père. Son père étant mort beacoup trop vite, François n'avait reçu aucune enseignement de le vie de par sa mère, il avait donc besoin d'ami et dans se coin de pays il n'avait que rencontré Vicky...

Toujours en marchant, il remarqua le paysage qui lui rapella le Québec et son père. Il décida de s'arrêter près de la source d'eau et de s'assoire près d'un arbre. Il était au soleil et dans le vent, relaxe il fixa l'eau et se perdi dans ses pensés.

Parfois lorsqu'il est seul et se met à parler dans les airs comme pour ne plus pensé a ce qu'il dira et en regardant autour il ne vit personne ,mais il ne savais certe pas que Ann était assise derrière lui entre la roche et le même arbre sur lequel lui aussi était adossé.


- ( d'une voix de poète intellectuelle rempli de tristesse ) Pourquoi l'être humain pense, pourquoi être venu ici, tout le monde semble heureux mais au fond ils ne sont que des êtres pitoyable qui renie leur problèmes... Et j'en fait parti... Pourquoi es tu partis Pâ, pourquoi es tu morts, j'ai besoin de parlé et donc puisse que tu es là haut depuis déjà 3 ans je vais enfin te parlé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann
Laisse ses marques dans le sable
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 30
Coté Coeur : Préfère oublier ce qu'est l'amour
Age du perso : 18
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Mer 26 Juil - 22:09

Ann resta sans bouger un moment. La personne était venue juste derrière. Elle avait levé la tête pour mieux percevoir les sons et les bruits qu’allait provoquer l’arrivant et pour mieux identifier sa position. Il était derrière et ne semblait rien faire. Ann replongea sa tête entre ses bras ingorant (xD) l’inconnue. Enfin, inconnue dans le sens de « ne pas savoir qui c’est » car Ann ne se doutait aucunement elle non plus qu’il s’agissait de François, cette homme qui a été le seul en qui elle a eu un minimum de respect dans le passé.

Il avait été l’un des amis proche d’Ann mais jusqu'à un certain point, Ann le méprisait légèrement. Il fut l’un des rare à ne pas juger Ann par ce qu’elle était mais ses manies cours jupon l’avait déçu. Un jour, il partit chez sa mère et Ann n’a jamais réentendus parlé de lui.

À ce moment, elle ne savait pas qu’il était derrière et probablement qu’elle ne préférait pas le savoir non plus. Lui était loin dans ses pensé mais Creg lui y était tout frai. Sa peine du départ de Creg était devenue intense et elle avait peur de retomber dans son calvaire de la mutilation. Elle avait envie mais se retenait.

François se mit à parler. Ann ne compris qu’une brève partie de ses paroles. La voix ne lui était pas revenue et étant donné ce qu’il avait dit, Ann cru qu’il s’agissait de Creg. Oui bien sur, il venait parler à son père décédé. Lui qui allait l’a séparé de Creg pendant un trop long moment pour elle.

Était il revenue la voir ? Ann eu une soudaine poussé d’espoir et se releva rapidement espérant voir Creg. Elle sortit de derrière son arbre paniqué lançant à François :


« T’es revenue ? »

Ces paroles qui avait été d’un ton cherchant la joie dans la déception. Lorsqu’elle vue que ce n’était pas Creg, son visage devint très troublé. Ah non, elle avait l’air stupide elle s’était trompé de personne.

« D….soler, je vous avait prit pour quelqu’un d’autre…»

Elle ne l’avait pas reconnue alors elle tourna les talons s’apprêtant à partir ailleur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Découvre les lieux paradisiaques
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Coté Coeur : Une seule Femme parmis toutes
Age du perso : 20
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Jeu 27 Juil - 1:34

* François parla a son père pour un court instant, *

- J'ai tellement besoin que tu m'aides envois moi quelqu'un pour parlé...

* Lorsqu'il prononça ses mots, une personne qui était assise derière lui l'avait écouter...

La frustration avait rempie son coeur, une personne écoutait ses déboires en l'espionnant... Avait-il fallut qu'il montre un côter fragile de lui pour que les gens rient de lui comme tout le monde le faisait dans sa jeunesse... Encore une fois il allait parraitre d'un dépressif, sa mère s'amusait à lui dire cela.

Lorsque la personne arriva, elle lui disa tu es revenu, il penssa a Vicky mais rien dans son ton de voix laissait paraitre celui de Vicky.

Lorsqu'il vit le visage sortir du côter de l'arbre, un pincement au coeur cette fille ressemblait fort bien à Ann une amies de jeunesse du temps qu'il restait avec son père...

Celle-ci s'était tromper de personne, mais en même temps toute la rage qu'elle lui avait fait engager disparu dans l'espoire que se soit celle qu'il aimait depuis toujours.

En se relevant en toute vitesse il lui dit :*


- ( D'un ton de voix très doux et même emplie de compassion ) Attends !!! J'ai besoin de quelqu'un pour m'écouter et pour parler, je vien de demander de l'aide et tu es arrivé...

* confus lui même dans sa tête il demandait à une inconnu de l'écouter, devait t-il continuer au point d'avoir l'air fou *

- (ton ton très calme sur le bord des larmes ) Je sais que c'est fou mais j'aimerai que l'on s'assoit ensemble et que l'on discute.... Aussi fou que cela puisse paraitre...

* L'es yeux remplie d'eau le coeur qui battait trop fort, il espairait avoir un réponse positive, il attendait les bras de chaque côter les épaules recourbés et les yeux rivées sur cette magnifique jeune femme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann
Laisse ses marques dans le sable
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 30
Coté Coeur : Préfère oublier ce qu'est l'amour
Age du perso : 18
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Ven 28 Juil - 23:30

Que voulais t’il ? Cette proposition des plus stupide fut lancée. Lui la réclamait pour discuter. Probablement que si Ann aurait été dans un état différent, elle l’aurait fait. Peut-être aurait-ce été avec timidité mais elle se serait probablement assise avec lui.

Mais là c’était différent. Voilà qu’elle s’était trompée croyant qu’elle avait initialement à faire avec Creg et l’inconnu lui demande de rester. Non c’était impossible. La voilà qui s’étant encore ridiculisé devant les gens. Un sentiment de culpabilité l’envahis telle un tsunami dévastant la côte.

Ses yeux pouvaient laisser voir son étonnement et sa surprise. Elle avait les yeux rouges à force de trop se les frotter. Il n’y avait aucune expression positive sur son visage, seulement un restant de pleure qui n’allait surment pas tarder à revenir.

Il prétendait avoir demander de l’aide que qu’Ann serait arrivé à se moment. De quoi parlait il ? Ah oui, ses précédentes pensés à voix haute. Il avait vue Ann comme celle qui devait venir la sauver. Mais ce n’était pas le cas. Elle allait se sauver et pleurer sa peine ailleurs au calme.


« Quoi ? De quoi tu parles ? Je ne te connais même pas laisse moi ! »

Elle lui avait crié ceci. Des larmes avaient suivi ses expressions. Ses traits devinrent paniqués puis elle se retourna et partit en courant à l’opposé de François. Mais c’est dans sa course désespérée qu’elle s’accrocha le pied droit sur une pierre qui sortait du sol pour que le reste d’elle tombe dangereusement par terre. Elle tomba pleine face dans le sable granuleux. Elle avait tenté d’amortir sa chute avec ses mains mais cela ne lui sauva que le sable dans le visage.

Elle resta quelques instants à plein ventre sur le sol, les yeux crispés d’incertitude. Elle avait prit quelque secondes pour sentir si elle avait certaines douleurs ailleurs sur son si petit et fragile corps. Non rien de cassé heureusement.

Plus aucune force de volonté ne résidait en elle. Tous ses espoirs partaient. Elle resta la tête couché sur le coté…elle voulait s’y laisser pourrir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Découvre les lieux paradisiaques
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Coté Coeur : Une seule Femme parmis toutes
Age du perso : 20
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Ven 28 Juil - 23:44

* Les bras pendant de tout leur long, la réponses négative résonnait dans sa tête, son père se moquait de lui. Le visage des plus long et décourager qu'il puisse avoir, il la ragardait partir à courir comme s'il l'avait menacé de mort.

Avait-il été si impoli ?

Avait montré de l'agressivité ou était-il aveugle de voir son problème de coeur comme une montagne au lieu de comprendre que les émotions de celle-ci était déjà tout chambouler et que c'est elle qui avait besoin d'avoir quelqu'un pour la supporter ??

Après avoir remarquer ses erreur et son manque de compassion il se prépara a courir pour la suivre sans Harcelment.

Et soudainement, comme une pomme tombe d'un arbre elle se retrouva face par terre et ne bougeait plus.

Il avança lentement et s'approcha d'elle, il voyait sa cage se gonflé donc elle n'était pas morte... Il s'approcha de son visage et s'assoit par terre près d'elle *


- ( d'un ton compatissant ) Pardonne moi, Est-ce que ça vas?

* il espèrait de tout son coeur qu'elle allait bien *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann
Laisse ses marques dans le sable
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 30
Coté Coeur : Préfère oublier ce qu'est l'amour
Age du perso : 18
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Sam 29 Juil - 0:18

Elle entendait l’eau se déverser dans la crique non loin derrière. Cette eau qui allait probablement mener à la passionnante mer de ses rêves. Elle se trouvait si sèche d’amour. Creg était pour elle la marre qu’elle cherchait pour y plonger et vivre amoureusement. Mais voilà qu’il devait partir.

Oh oui elle allait l’attendre mais le simple fais d’être éloigné de lui si longtemps lui tordait le cœur encore davantage. Elle y repensa, au moment de leur séparation il n’y avait pas plus d’une heure avant. Elle ne voulait plus souffrir, alors elle n’irait pas le voir à son départ définitif, par peur de souffrir encore.

Le silence environnant fut brisé par une voix. Elle l’avait écouté attentivement, contrairement à la dernière fois. Cette fois, elle cru entendre quelque chose de familier. Mais personne ne lui revenait à l’esprit. Cette voix, elle l’avait déjà entendu mais qui était-ce ?

Ses cheveux étaient tous devant son visage mêlés au sable sec et rugueux. Son visage complètement caché. Elle s’aida de ses bras et ses mains pour s’asseoir. Ses mains sales allèrent sur son triste et mort visage. Ann sentait François non loin. Que voulait-il encore ? Savoir si elle allait bien mais Ann se fichait bien de son état, de toute façon elle allait être pire ce soir. Elle allait se faire souffrir encore…


« Fiche le camps et laisse moi tranquille ! J’mérite rien ni personne alors part. »

Elle renifla quelque peu la tête basse et regarda le sable du sol troublé par les mouvement précédent d’Ann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Découvre les lieux paradisiaques
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Coté Coeur : Une seule Femme parmis toutes
Age du perso : 20
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Sam 29 Juil - 0:36

* Voyant sa réation subite et pleine de colère, elle lui rappellait encore plus Ann, une jeune fille avec qui il avait passer beaucoup de temps à l'école...

Cette ann était son être bien aimé mais Ann ne l'avait jamais su...

Derière ses cheveux tout laissait paraît à cette demoiselle disparu de chez-elle...

L'avait-il trouver, son père l'avait-il aidé à retrouver sa flamme?

Il ne savait que faire la seule chose qui sorti de sa bouche fut :*


- ( d'un ton d'Hébètement ) Reste calme, jamais je laisserai quelqu'un parler comme ça de lui même... Ann... Ann prévost...

* Et il la regarda pour voir sa réation savoir s'il l'avait retrouver enfin*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ann
Laisse ses marques dans le sable
avatar

Nombre de messages : 234
Age : 30
Coté Coeur : Préfère oublier ce qu'est l'amour
Age du perso : 18
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Sam 29 Juil - 6:53

Rester calme ? Pour qui se prend il ? Ann n’avait aucune raison de rester calme. Creg était parti et elle était seule. Ensuite, il y a cet homme qui vient perturbé sa tristesse avec ses histoires d’envoyé du ciel.

Et puis elle avait le droit de faire ce qu’elle voulait d’elle. Elle se sentait encore une fois de plus très coupable même si rien n’était de sa faute. Elle n’avait pas causé la mort du père de Creg. Ce qui avait causé son départ. Mais elle s’en voulait encore. Probablement pour ne pas avoir réalisé réellement et rapidement ce qu’elle ressentait vraiment pour lui. Elle aurait voulu l’embrasser, le serrer fort dans ses bras en lui disant qu’elle l’aime mais il était trop tard et trop tôt à la fois.

Elle avait tant de chose à d’abord lui dire. Mais elle avait manqué sa chance. Donc elle allait encore tout garder à l’intérieur jusqu’à ce qu’elle le revoit, si elle le revoit.

Mais au moment où François prononça son nom. Ann Prévost, il l’avait répété. Qui était il ? Tant de chose s’était passé depuis plusieurs années et elle avait beau tenté de se rappeler mais la voix ne lui revenait pas. Le visage, même si elle ne l’avait qu’entrevue quelques secondes ne lui rappelait personne. Les souvenirs qu’elle avait de François étaient beaucoup trop loin enfouit sous les décombres de sa douleur pour qu’elle se souvienne immédiatement de lui.

Elle resta muette quelques secondes. Elle cherchait au plus profond d’elle le son de cette voix. Mais il était caché trop loin. Ann n’avait donc aucune idée à qui elle avait à faire. Elle leva la tête un peu plus droite. Ses cheveux vinrent tomber sur son visage laissant paraître derrière son visage humide de larme. La lueur qui était autrefois si brillante dans ces yeux verts était très faible.


« Quoi … ? Comment m’as-tu appelé ? Qui t’as dit que je me nommais ainsi ? »

Elle l’observa. Les traits de son visage. S’il avait été quelqu’un de grande importance, elle s’en aurait probablement souvenu plus rapidement. Mais pour elle, François n’avait pas été quelqu’un d’extraordinaire. Ce fut quelqu’un qui avait passé comme ça dans sa vie sans trop d’importance. Mais elle ignorait par contre que dans le cas contraire, lui était tombé follement amoureux d’elle. Ann ne l’avait jamais su. Il lui avait caché cette vérité toutes ses années. Lui avait tenter d’attirer son attention plusieurs fois en sortant avec d’autres fille pour la rendre jalouse mais Ann avait ignoré ces signes.

Ann scrutait les traits de son visage attentivement. Elle était par contre tombée dans un état psychologique très pénible. Son regard vide et son visage pâle montrait qu’elle avait perdu la carte. Cela lui arrivait souvent lorsqu’elle vivait de grande peine. C’est dans ces moments les plus critiques qu’elle se faisait souffrir physiquement. Des douleurs aux bras et aux poignets se faisaient sentir et plus rien autour d’elle n’existait.

Mais à ce moment, seul François était là. Elle en oubliait où elle était. Mais son mal et sa tristesse lui avaient fait perdre lucidité. Par le passé, François avait malheureusement été témoin de deux de ces crises.
Ça n’allait pas bien pour Ann. C’était la deuxième crise en moins d’une semaine. La première fois avait été lors de sa première journée dans le camp. Lorsque Creg avait touché inconsciemment un point faible, son père. Et la seconde c’était celle-ci. L’accumulation de tristesse et la peur de ne plus revoir Creg, celui qu’elle croyait aimer. Aussi, elle avait encore cette certitude et cette impression d’être chassé par son père. Comme si chaqu’une des personnes ou presque qu’elle rencontrait, était venu pour la reprendre en son nom.

Et là, François venait de réapparaître. À ce moment, elle ne l’avait pas encore reconnue mais il était inévitable que son visage lui reviendrait à l’esprit. Même dans son état de crise, elle allait retrouver ses souvenirs de lui. Qu’allait signifier pour elle ce retour ? Une lueur d’espoir ? Mais quelle sorte d’espoir. Un amis de retour ou davantage de problème ? Car même si elle l’ignorait, François était encore amoureux d’elle. Ann elle, aimait probablement Creg. Avoir quelqu’un ainsi qui s’accrocherait ne ferait que la mêler encore plus.

Toujours aussi pâle et au regard vide, elle fixait François cherchant à l’identifier. Voilà que son état de crise lui lança tout au visage. Les discutions avec lui, les pleurs dans ses bras, les regards qu’il lui lançait, les rires qu’il lui provoquait, et son ignorance vis-à-vis l’histoire de la pauvre jeune fille.


« F’çois…? Oh… »

Elle ne prononçait que ce qu’elle était capable de dire. Le reste était en quelque sorte paralysé par la surdose de pensée. Ann était une jeune fille extrêmement sensible. Un rien ne la fait pleurer et encore peu l’a mettait dans cet état. Et si Ann avait réellement été envoyé par le père de François mais que contrairement à ces pensés, c’était pour que lui puisse l’aider. Pour qu’il apprenne quelque chose. Car rien n’arrive pour rien et on sort de chaque situation gagnant. La plupart du temps gagnant en expérience et connaissance.

Peu importe pourquoi, mais la rencontre Ann/François allait donner quelque chose aux deux. Comment cette réunion allait elle se finir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Découvre les lieux paradisiaques
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 32
Coté Coeur : Une seule Femme parmis toutes
Age du perso : 20
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   Sam 29 Juil - 8:46

* Toujours assis par terre près d'Ann, il n'avait rien d'autre en tête que de lui prendre le visage de lui sourire et de tasser ses mèches de cheveux pour voir son visage de plus près.

Elle lui demanda d'où il avait sorti son nom, et il n'osa pas répondre, c'était donc elle, sans erreur, une rencontre inattendu dans ce camps de vacance. Son père était mort d'un canser, mais peut-être veillait t-il sur lui en permanence, ce qui lui permis de la retrouver.

Ann se trouvait dans l'une de ses crise d'angoisse mélanger à la colère et la tristesse. François l'avait déjà aider deux fois il y avait longtemps, mais aujourd'hui c'était différent, il ne la connaissait pas autant, mais pour lui elle était toujours la même Ann...

Elle semblait déjà assez profonde dans sa crise qu'il ne voulais rien choquer en parlant, si elle ne le reconnaissait pas il fallait du moins l'empêcher a tout prix qu'elle se mutile chez elle.

Lorsqu'elle s'installa mieux il pris une position plus confortable et la fixa pour déterminer qu'est-ce qu'il pourrait faire ?

Et comme par magie elle lui glissa une bride de son ressemblant étrangement a son nom. Son coeur se mis a battre, la chaleur de son corps a augmenter comme lors d'une stress intense, il se sentait faiblir... Il avait donc réussit à se faire reconnaitre. *


- ( d'une voix grave et chaleureuse ) Oui...

* Il avança une main lentement vers la sienne, comme il pourrait le faire avec un chien pour lui signifier son intention de l'aider comme dans le temps *

- ( Il renchiri gentillement ) Je suis là...

* Il devait faire attention a tout ce qu'il disait lors d'une crise et il était tellement agiter intérieurement qu'il avait oublier comment l'approcher comme il faut en temps de crise *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souffrances, le retour... [Pv François]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souffrances, le retour... [Pv François]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La douane française au retour!
» Méthode bilingue : Le français par le breton. LE BOZEC. 1933
» Le retour en grâce de la châtaigne
» Shadow Le retour !
» Retour ... de face-the-clinik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*University Holidays* :: ~Exterrieur~ :: La crique-
Sauter vers: