Les vacances arrivent, l'université ferme ses portes, les jeunes partent en vacances dans un camping de rêve ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Envie de fête [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Loann
Encore mieu qu'à la maison !


Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Envie de fête [PV]   Jeu 15 Juin - 23:26

Loann avait revêtue une de ses plus belles robes qu'elle avait elle même confectionnée. Elle avait heureusement prévue des tenues de soirées, sinon elle aurait du rester dans son bungalow en solitaire.
Sa robe lui arrivait presque juqu'à terre, kaki en tissu léger. Elle avait un petit décolleté froufouté, une ceinture verte pendait à sa taille retenue par quelques papillons en broches. Ses pieds etaient même habillés de talons aiguilles.
Ses cheveux avaient été coiffé, laissant pendre des petites ondulations. Elle s'était maquillée légèrement, le naturel, rien de mieux pour elle.

La fête commençait à battre son plein quand elle arriva. Cherchant machinalement du regard des connaissances, elle ne vit personne dans la salle.

Avec la pression qu'elle s'était elle même imposée pour être bien, elle avait soif. Elle se dirigea vers le bar pour se désaltérer un peu. Elle commanda un jus de mangue. Pas d'alcool pour elle, ou très peu, ca pouvait avoir de fâcheuses conséquences. Elle s'assit donc sur un tabouret, buvant son jus tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creg
Laisse ses marques dans le sable
Creg

Nombre de messages : 207
Age : 30
Coté Coeur : Diabolo Menthe… ou plutôt ce qui y tourne autour.
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Ven 16 Juin - 5:41

Lui aussi s’était préparé soigneusement pour la soirée. Comme à tous les matins, Creg s’était douché aux douches publiques. Il avait revêtu son costume que sa mère lui avait acheté. Il ne s’habillait pas spécialement comme cela. Il aimait la simplicité. Par contre, sa mère l’avait forcé à s’habiller ainsi. Au début il n’avait pas aimé, mais il avait fini par apprécier.

Il était habillé en costar noir et d’une chemise rose. C’était la tendance de s’habillé en rose pour les garçons. Il n’avait jamais comprit pourquoi, mais lui et la mode c’était deux. C’est donc ainsi vête qu’il se présenta à la soirée. Il avait aussi arrangé ses cheveux. Ils s’étaient moins en bataille. Il avait prit le fixatif de Kim, qui avait traîné dans la tente.

La salle était super belle! Peu de gens s’y trouvaient. Mais il entra tout de même. Le cœur battant. Il regarda les alentour pour apercevoir une connaissance. Il ne put s’empêcher de dire :


« Waow. »

Il avait aperçut Loann, qui était au bar. Un sourire se dessina sur son visage. Même de loin elle paraissait superbe. Il s’approcha tout de suite vers elle. Il tenta de prendre une démarche plutôt noble. Il était quand même dans une soirée chic. Il arriva donc à sa hauteur. Il ne rêvait pas, elle était splendide. Une vraie vision de rêve. Il se garda bien de le dire. Mais il lui dit d’un ton énergique et joyeux :

« Loann! Tu es magnifique. Wow. Personne ne t’accompagne. Dis donc, les autres garçons sont vraiment idiots. Même moi d’ailleurs. Tu vas bien? »

Il lui fit un clin d’œil. Lui aussi devait être quand même bien, se disait-il. Il avait mit son plus bel habit et c’était peigné. Mais, Loann était vraiment ravissante. Et son cerveau d’homme ne pouvait que le constater. Surtout, qu’il oublia les autres invités dans la salle. Il continua d’observé Loann, avec des grands yeux. Puis il remonta vers ses yeux, il se sentit soudainement gêné de l’avoir observé ainsi. Ce n’était pas très galant de sa part. Il avait un sourire aux lèvres, content de la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loann
Encore mieu qu'à la maison !


Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Ven 16 Juin - 19:19

Loann tournait son jus de mange, qui n'en avait pas besoin, avec un petit parasol coloré en papier que le barman avait ajouté à son verre pour décorer. Elle espérait sincèrement voir très vite quelqu'un qu'elle connaissait.

Au moment où elle y pensa, elle reconnut une voix familière. Très vite elle se retourna et vit Creg, dans un beau complet noir et une sublime chemise rose. Elle ouvrit de grands yeux surpris mais son sourire traduisait que c'était réellement une bonne surprise.

Elle se leva de son tabouret pour lui déposer un petit bisou sur la joue.

Oh tu es l'homme qui tombe à pic ! Hé oui je suis seule ... Enfin plus maintenant, car tu es le beau garçon gentil et intelligent qui va me tenir compagnie !

Elle rougit à son compliment. Heureusement, avec le manque de lumière et son teint cuivré, cela ne se voyait pas. Les compliments et elle ça faisait deux.

Elle le regarda de haut en bas, admirant cet habit qui lui allait à merveille. Avec ses talons, la jeune fille n'avait pas besoin de se mettre sur la pointe des pieds pour lui remettre le col en place. Elle était étonnée de le voir en rose. Mais c'était la couleur du moment pour les mecs.

Elle s'exclama tout en prenant son verre à la main, le sourire amusé aux lèvres.

Creg à la pointe de la mode avec ta chemise rose ! Enfin c'est normal, tu es new-yorkais.

Elle lui adressa un clin d'oeil tout aussi amusé que son sourire. Elle ne l'avait pas imaginer s'habiller ainsi pour venir ... Elle ne l'avait pas imaginer venir ici, elle avait juste espéré. A croire que certains voeux se réalisent.

Elle but une gorgée de son jus, tenant le petit parasol de papier entre ses doigts. Puis, toujours le petit objet à la main, elle montra le bar en souriant. Ca n'aurait pas été poli de ne rien offrir ou du moins proposer.

Tu veux boire quelque chose ? Un diabolo menthe ?

Elle lui adressa à nouveau un clin d'oeil. C'était sa boisson adorée, elle ne buvait presque que ça et elle profitait dès qu'elle pouvait pour en faire boire aux autres.

Elle regarda quelques instants la piste de danse. Il y avait déjà un peu de monde qui dansaient sur de la pop mielleuse. D'autres arrivaient encore, la soirée était un succès apparent. Elle commençait à avoir envie de danser, c'était une de ses passions et elle ne voulait pas rater l'occasion de s'amuser.

Elle se raccrocha aux yeux de son ami, de beaux yeux verts qu'elle pouvait voir malgré le manque de lumière. Elle avait à présent un sourire enjoué, l'envie de danser se faisait un peu plus forte, mais elle attendait une meilleure musique, comme du R&B par exemple.

Curieuse, elle posa encore une question.

Tu voudras danser ? Quand la musique sera meilleure évidemment. Je voudrais voir comment tu bouges sur une piste de danse !

Elle espèrait sincèrement qu'il allait dire oui. Aller à une fête sans danser, c'était comme un ciné sans pop corn pour elle. La soirée commençait bien et elle ne pouvait pas commencer mieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creg
Laisse ses marques dans le sable
Creg

Nombre de messages : 207
Age : 30
Coté Coeur : Diabolo Menthe… ou plutôt ce qui y tourne autour.
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Sam 17 Juin - 17:59

Il poussa un rire lorsqu’elle lui donna un baisé sur la joue. Il en était surpris à la fois, mais il commençait à s’habituer et aimer cela. Parfois, il trouvait les hommes légèrement idiots. Comment ne pouvaient-il pas inviter une fille comme Loann? Même lui ne l’avait pas fait. Heureusement pour lui, elle était seule. Il garda ensuite un beau sourire sur les lèvres.

Il ne put s’empêcher de rire encore lorsqu’elle lui dit qu’il était l’homme qui tombait apique. De plus, elle semblait être vraiment contente qu’il se trouve là. Sans doute, qu’il comblerait sa solitude. Il savait bien que Loann est une fille sincère. Il lui dit :


« Tant mieux pour moi alors. Et je veux bien, bien sûr. »

Elle lui avait replacé son col, comme une mère le ferait. Il sourit ensuite en pensant au geste identique que sa mère avait fait, un peu plus d’un an déjà. Creg n’était pas du genre à retenir les gens qui voulaient faire ces gestes. Encore moins si c’était sa mère. Quoi qu’il en soit, il avait apprécié ce simple geste.

À la mode? Creg ne connaissait strictement rien de la mode, il s’habillait comme il le sentait. Ce costar ne venait pas de lui, mais bien de sa mère. Par contre, elle avait raison, il était New-Yorkais et c’était sans doute normal, après tout. Il dit ensuite à Loann, amusé :


« Tant mieux, je ne connais pas vraiment la mode, en faite. Mais si tu le dis. »

Lui, il la trouvait vraiment superbe. Même qu’il se demandait pourquoi il ne l’avait pas invité auparavant. Ce qui est fait est fait, tout de même. Il se sentait, par contre, chanceux de l’avoir rencontré ici, seule. Il ne savait pas trop à quoi s’attendre en venant ici.

Elle lui demanda ensuite s’il voulait quelque chose à boire. Avec joie. Il avait même un peu soif de toute façon. Il avait fait exprès d’attendre pour prendre une boisson ici. De plus il eut un sourire amusé. Un Diabolo Menthe, c’était grâce à elle s’il en buvait. Il accepta :


« Avec joie! Va pour un Diabolo Menthe. De toute façon, c’est grâce à toi si j’en consomme. »

Il avait apprit à adorer cette boisson. Tant mieux. Il fallait connaître d’autres personnes pour connaître autres choses. Il s’approcha ensuite du bar puis il en commanda un. Il tourna ensuite son regard vers elle. Elle semblait regarder la piste de danse. Elle voudrait sûrement danser, comme tous les filles. Pourquoi pas, c’était toujours amusant.

Il prit en main la boisson qu’il avait commandée et retourna près de Loann qui semblait le regarder avec un drôle d’air. Une question dans l’air probablement. Il lui souriait toujours d’un beau sourire. Il avait eut raison de se préparer. Il ne pouvait pas dire qu’il n’aimait pas danser. Il lui confirma en disant :


« Bien sûr! On n’est venu ici pourquoi, d’après toi? »

Bien sûr, les soirées son ennuyant sinon. Et comment refuser de danser avec une fille comme elle. C’était presque inimaginable, selon lui. Il prit une gorgée de sa boisson avec un sourire vraiment amusé. Il était ravi qu’elle lui ait posé la question. Il avait voulu danser avec elle, au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loann
Encore mieu qu'à la maison !


Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Sam 17 Juin - 22:52

Loann fut surprise qu'il ne connaisse pas la mode alors qu'il était à la pointe de celle çi. Enfin elle regardait tous les magazines féminins qui traînait, elle le savait elle. Et le fait qu'il ne s'y connaisse rien prouvait qu'il avait bon goût.

Il était super élégant, ça lui allait vraiment bien. L'élégance, c'était important pour elle. Sans être toujours tiré à quatre épingles, il fallait juste bien accordé ses vêtements et y être à l'aise. Elle faisait des vêtements, elle savait donc de quoi elle parlait.

Oui je te le dis ! Fais confiance à une spécialiste.

Elle lui fit un petit clin d'oeil. Elle ne l'avait pas imaginé venir seul. Après tout, elle ne le connaissait pas jusqu'au bout des doigts. Il devait bien avoir des amies ou peut être même une petite amie. Enfin, elle profitait de lui. Ca lui faisait toujours hyper plaisir de le revoir.

Elle sourit quand il commanda un Diabolo menthe. Elle contaminait toujours tout le monde avec cette boisson simple mais si rafraîchissante dans la gorge. Si elle ne pouvait boire que ça. Elle lui montra son verre de jus de mangue, un petit sourire désolé.

Moi je n'en bois pas ce soir. Je varie un peu ! Moi toi tu as fait un excellent choix et je suis ravie de t'avoir fait boire cette délicieuse boisson !

Danser. C'était une grande partie de sa vie alors elle n'allait pas rater l'occasion pour bouger sur la piste. Elle n'allait pas s'entraîner pendant deux mois alors il fallait bien danser pour s'entretenir.

Elle était heureuse qu'il veuille danser. Les garçons n'aiment pas en général danser. Dans les rares grandes fêtes où elle allait, les garçons ne dansaient que se coller aux filles et draguer. C'est pour ça qu'elle n'y allait jamais.

Elle se mit à rire quand il lui demanda pourquoi ils étaient là. C'était logique en effet.

Bah, on pourrait rester au comptoir jouer aux piliers de bar à se saouler aux diabolos menthe !! Mais je t'avoue que je préfère danser !

Quand elle dit cela, la musique changea de registre. De la musique rythmée, entraînante, le genre de musique idéale où Loann allait s'en donner à coeur joie. Elle prit la main de son ami, le grand sourire aux lèvres.

Tu vas me montrer comment tu danses ! Allez c'est parti !!!

Et elle l'entraîna vers la piste de danse où la foule se réunissait au fur et à mesure que la musique avançait. Elle lâcha la main de son ami et commença à bouger au rythme de la musique. Ca lui faisait tellement de bien de pouvoir à nouveau danser et elle s'en donnait à coeur joie ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creg
Laisse ses marques dans le sable
Creg

Nombre de messages : 207
Age : 30
Coté Coeur : Diabolo Menthe… ou plutôt ce qui y tourne autour.
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Mar 20 Juin - 4:38

En parlant de la mode, Creg ne pouvait s’empêcher de se dire que Loann était magnifique dans sa robe. La couleur de sa robe était en plein dans sa palette de couleur. Il se demandait aussi, pourquoi il ne l’avait pas invité. Sans doute que plusieurs choses auraient changé dans sa vie, si les « j’aurais du » auraient puent être évités. Il oubliait complètement ses problèmes en sa présence. C’était bien pour lui, mais il fallait éviter de s’accrocher, du moins, trop.

Il sourit quand elle lui fit un clin d’œil. Il la trouvait encore plus jolie ainsi. Il n’aurait jamais pensé, lui non plus, qu’elle viendrait seule. Quelle espèce d’idiot ne l’inviterait pas, à part lui, bien sûr. Elle avait prit un jus de mangue. Il devrait goûter à cela aussi, un jour.


« Je sais, oui. Je ne peux même plus m’empêcher d’en boire quand je vais en un bar. J’espère que rien d’autre de toi déteindra sur moi. »

Il avait dit cela sur un ton amusé. C’était une blague, évidemment. Il aurait bien voulu qu’elle déteigne complètement sur lui. Creg l’appréciait beaucoup et il se sentait toujours bien avec elle. Il ne savait pas la cause de tout cela encore, mais une chose était sûr, il voulait vivre l’instant présent.

Il eut un léger malaise quand elle lui parla de se saouler. Il en avait eut l’expérience plusieurs mois avant. Et il ne voulait plus recommencer, jamais. Il savait qu’elle avait dit cela sur un ton de plaisanterie, mais d’après ce qu’on avait dit sur lui après la soirée, il sut qu’il n’était pas spécialement gentil. Il tenta de caché le tout, mais si elle le voyait, il lui en parlerait sans hésiter.

Il fut brutalement sortit de ses pensés quand elle attrapa sa main. Il déposa son verre sur le comptoir en haussant les sourcils et se laissa entraîner. Creg aurait pu la suivre au bout du monde, s’il l’avait fallu. Elle l’emmena au milieu de la piste. Il avait un grand sourire aux lèvres aussi. Quoiqu’il fut un peu déstabilisé. Il dit en riant :


« Le premier soir, comme ça? Je vais tenter de ne pas te faire honte. »

Il écouta un instant la musique ambiante. Il tenta ensuite de se laisser entraîner par la musique. Creg n’avait de yeux que pour Loann et il trouvait qu’elle bougeait très bien. Il prit un grand respire, puis il laissa son corps bouger au rythme de la musique. Nos sens change dans la danse. On ne voit plus rien d’autre qu’avec qui on danse, on se sent que la musique, les sensations physiques ne veulent plus rien dire et on entend seulement qu’une chose : la musique.

Il n’avait jamais vraiment dansé de sa vie. Enfin, il avait déjà dansé de la danse sociale. Sa tante avait tenu un établissement où des cours y étaient donnés. Sa mère l’avait presque forcé à aider sa tante. Bien sûr, elle espérait qu’il apprendrait à danser et il l’avait su aussi. Que deviendrait-on sans parent? Quoi qu’il en soit, il en avait fait pendant deux ans. On n’avait pas cessé de lui rappeler que les filles adoraient les garçons qui dansaient. Il se pencha ensuite vers elle, toujours en dansant, et il lui dit assez fort pour qu’elle l’entende :


« Dis-moi? Je te trouve vraiment doué, tu as déjà fait de la danse? »

Il trouvait cette question légèrement stupide, car toutes les filles aimaient danser. Mais on ne sait jamais. Il avait bien fait de la danse sociale, même en étant un garçon. On n’avait probablement crut bon de lui inculqué ce genre de chose. Creg ne dansait que si on l’entraînait et les fois étaient plutôt rare. Encore une chose qu’il apprécia de Loann, le fait qu’elle n’ait pas peur d’elle-même.

Il resta près d’elle pour entre sa réponse, il ne détachait pas son regard du sien. Il était un garçon après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loann
Encore mieu qu'à la maison !


Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Jeu 22 Juin - 22:58

Il était si gentil, drôle et présent qu'elle était déconcertée intérieurement. Ca faisait longtemps qu'un garçon ne lui avait pas fait de bien. De plus, ce garçon lui ressemblait, il pouvait comprendre ses réactions, deviner ce qu'elle pensait ... Même si ses pensées étaient confuses et encore plus en sa présence. Pourquoi ? Elle même ne le savait pas, elle évitait de se poser des questions, les questions c'était plutôt pour les autres. Loann préférait laisser agir. Trop de questions l'oppressaient.

Ca l'amusait de voir Creg avec un diabolo menthe à la main. Décidemment, cette boisson faisait fureur auprès de son entourage. Elle était tombée amoureuse de cette boisson sur son île, quand ses parents travaillaient tard à l'hôtel. Elle les attendait au bar, là où jouait un pianiste. Elle y fredonnait les grands classiques au rythme des notes, aspirant par la paille quelques gorgées du breuvage qu'on lui servait lors des solos musique.

Elle lui fit un grand sourire à sa phrase. Qu'il aime ce qu'elle buvait en temps normal, c'était déjà beaucoup. Elle s'accrochait au regard du jeune homme, couleur diabolo.

Attention,à trop me fréquenter, tu auras sûrement tendance à dire n'importe quoi ou à poser trop de questions ... Fréquentes moi trop alors !!

Elle rit ensuite, un rire léger et décontracté, sa main devant sa bouche comme à son habitude, ses yeux café légèrement plissés. Leur humeur était simple, peut être pas risible pour certains mais ça les amusait eux, c'était le principal. Comme il lui avait dit sur le ponton lors de leurs retrouvailles, il fallait s'en moquer des autres. Et puis peu de monde devait les écouter, trop absorber dans leurs propres conversations ou dans la musique.

Elle rit encore quand il parla de lui faire honte. Elle pensait que tout le monde savait danser, il fallait juste se laisser-aller, laisser la musique nous emporter. Et puis mignon comme il était, il ne pouvait pas faire honte.

Toi, me faire honte ? A moins d'être une stature sur la piste, y a pas de raison ! Et puis tu ne peux pas me faire honte, j'y arrive déjà seule !

Elle lui adressa un petit clin d'oeil complice. La maladroite gaffeuse de service c'était bien elle. Alors pas besoin des autres pour ça. Et puis elle faisait confiance à Creg. Sans être un grand danseur, il devait bien se débrouiller.

Sur la piste, quand elle le vit bouger, elle sut qu'elle ne s'était pas trompée. Il bougeait vraiment bien, ça lui donnait une part de charme supplémentaire. Loann se laissait complètement emporter, accordant parfaitement ses mouvements de hanches au rythme de la musique. Ses pieds suivaient ses hanches et ses bras faisaient de légers mouvements fluides. Son sourire dévoilait sa joie palpable de danser à nouveau, bouger encore et encore. Elle portait des talons mais cela ne la gênait pas, bien qu'elle préférerait mieux être en chausson de danse ou même pieds nus.

Ca l'amusait qu'il lui posa la question sur la danse. S'il savait depuis combien de temps elle dansait, il ne la croirait pas. Elle se revit quelques brefs instants danser sur le plage le O'te'a, la danse traditionnelle tahitienne. Il y avait aussi les cours de danse classique, elle en tutu puis en body en grandissant. Son professeur la corrigeant toujours sur son port de tête mais rien sur sa grâce naturelle. Mais la danse qu'elle aimait le plus, c'était le modern-jazz. Elle en avait passé des heures devant son miroir ou sur le toit, à répéter les mouvements inlassablement, jusqu'à ce que ses bras s'engourdissent et que ses jambes ne la portent plus. Sans oublier les compétitions, remportées ou non, pour lesquelles elle s'était préparée jusqu'à ne plus sentir ses pieds.

Tout cela était de bons souvenirs qu'elle gardait bien dans sa mémoire. Pour répondre à son ami, elle le fixait toujours, si près. Elle arborait un sourire fier de voir qu'il remarquait sa façon de danser.

Oui je fais de la danse depuis l'âge de 3 ans 1/2 ! J'ai dansé le o'te'a, tu sais comme les vahinés ondulant des hanches, du classique et du modern-jazz. Danser est ma passion ... entre autre !

Loann faisait de nombreuses activités et était fière de pouvoir plutôt bien tout les maîtriser. Cela comblait les longs moments de solitude que la jeune fille vivait souvent, c'était un palliatif pour penser à autre chose, s'évader un peu. Alors que ce soit danser, chanter, coudre ou dessiner, c'était bon pour son moral. Même si elle ne montrait ses talents qu'à un cercle de personnes restreintes et qu'elle s'en vantait peu.

Ils dansèrent quelques temps mais au fil des chansons, l'espace se réduisait. Les gens dansaient tous ou presque. La jeune tahitienne se sentait étouffée, il faisait chaud, sûrement trop. Elle était tout près du jeune homme, elle se haussa légèrement à sa hauteur pour lui glisser quelques mots à l'oreille.

J'ai vraiment trop chaud, on retourna à nos verres ? Promis on retournera danser.

Elle lui adressa un petit sourire puis se dirigea vers le bar, à l'endroit où leurs verres les attendaient. Elle s'assit sur son siège, eut une expression de soulagement en retirant ses talons et en se massant les pieds. Sur le coup, les talons ne faisaient jamais mal. Mais après c'était l'enfer.

Elle prit son verre pour boire quelques gorgées. Danser lui avait donné soif. A la base, elle buvait toujours beaucoup mais quand une quelconque activité s'en mêlait, elle ne pouvait plus s'arrêter. Elle massa encore un peu ses pieds endoloris avec un petit sourire désolé en direction de Creg.

Maudits talons ! Tu as de la chance, tu ne connais pas ton bonheur d'être un garçon. A moins que tu aimes te travestir, il y a peu de chances que tu en aies déjà mis !

Elle le regarda quelques instants puis se mit à rire. Elle le voyait très mal en talons, surtout musclé comme il était, ça ferait vraiment un gros contraste. Mais cette vision la fit rire. Enfin elle riait de tout.

En fond la musique faisait bouger une de personnes sur leur 31, pas toujours à l'aise pour danser mais l'amusement était au rendez-vous. Rien de plus important que de s'amuser ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Creg
Laisse ses marques dans le sable
Creg

Nombre de messages : 207
Age : 30
Coté Coeur : Diabolo Menthe… ou plutôt ce qui y tourne autour.
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Ven 23 Juin - 2:28

Maintenant, il se prit à l’imaginer entrain de danser le O’te’a. Comme il était un garçon, il l’imaginait vraiment belle avec le moins de vêtement possible sur le dos. Pas nue, mais à moitié habillée. Il la voyait onduler des hanches et…Il rit. Il se demandait vraiment pourquoi il pensait à ses choses aussi idiotes que ceux là. Il fallait qu’il se reprenne vite, il avait un peu honte d’avoir imaginé cela, ce n’était pas respectueux envers elle.

« Hé bien, je te trouve plutôt amusante moi! Comment peux-tu avoir honte de toi? C’est mignon être mal à droit. »

Il rit, car lui aussi était parfois mal à droit, dans ses paroles surtout. Quand il s’agissait de fille, la plupart du temps, il s’y prenait mal dans ses premières paroles. Par contre, il s’était un peu fermé la-dessus depuis l’épisode de sa meilleure amie.

Quoi qu’il en soit, il l’avait plus admiré que danser. Il ne savait pas pourquoi d’ailleurs. Il se demandait pourquoi il ne pensait plus à rien sauf à elle en sa présence, pourquoi elle était si attachante et pourquoi il se sentait si bien. Et elle dansait trop bien, comme si la musique était entré dans sa peau puis avait coulé dans son sang. À cet instant, il ressentit aussi la joie qu’elle éprouvait. Il décida de se concentrer à danser lui aussi.

Elle lui avait dit qu’elle avait dansé pendant longtemps. Il était prêt à le croire, bien au contraire. Lui, il avait fait deux ans de danse sociale. Cette partie de sa vie le gênait beaucoup, il avait dit plusieurs fois à sa mère que c’était inutile et qu’il finirait par oublier. Le problème était que cela l’avait marqué. Il se revoyait même à enseigner avec sa tante. Il ne s’en était jamais servit, de son savoir.

Elle était si près de lui qu’il sentait la chaleur qui se dégageait d’elle. Elle se donnait à fond dans la danse. Une chose de plus qu’il admirait, il ne pouvait pas s’en empêcher d’ailleurs. Cerveau d’homme.


« Je trouve sa géniale. Tu dois être vraiment bonne en danse alors, j’ai fait 2 ans de danse sociale. »

Il fit un petit sourire mi-honteux, mi-amusé. Il avait déjà une bonne base, par contre, comparé à bien d’autre garçon qui devait être plus mal prit que lui. C’est plutôt le fait qu’il n’ait pas dansé des danses populaires qui le gênait. Il devait par contre l’accepter et de plus, il s’amusait vraiment comme un fou, alors…

Ils n’eurent pas le choix de danser légèrement collé, car plus les gens entraient plus la piste se remplissait. Il se sentait lui aussi étouffé, mais cela ne lui déplaisait pas qu’elle soit tout près de lui. Loann se rapprocha de lui, ensuite elle lui glissa des mots à l’oreille, il sentit un frisson le parcourir. Il se rapprocha doucement de son oreille aussi et lui dit :


« Comme tu veux, bella. Et d’accord pour retourner danser plus tard. »

Il la suivit en passant à travers la foule de personnes dansantes. Il réussirent à se frayer un chemin et débouchèrent dans un endroit plus désert. Creg sentait la fraîcheur l’envahir, cela lui fit un plus grand bien. Elle retira ses talons. Creg ne pouvait pas comprendre, mais il savait que ce genre de chaussures était rarement confortable. Il dit amusé :

« Tu sais, je suis peut-être un garçon, mais je sais que les jolies chaussures ne sont jamais faites pour être confortable. Besoin d’un massage alors? »

Non, il ne s’était jamais travestie. Encore heureux. Il lui fit un sourire amusé. Puis il se dirigea vers une chaise pour la pousser tout près de Loann. Il se pencha pour prendre ses deux jambes et poser ensuite ses pieds sur ses genoux. Elle n’avait pas le choix. Elle subira donc son massage. Il avait fait gaffe de se placer plus près de la table pour éviter les regards des autres et d’éveillé la curiosité. Il lui dit avec un sourire :

« Tu subiras mon massage, tu n’as pas le choix. J’espère que tu n’es pas chatouilleuse. Sinon, à moi les coups. »

Il réchauffa ses deux mains en les frottant ensemble. Puis il les posa délicatement sur les pieds de la jeune femme, ses pousses sous la plante des pieds. Il se mit ensuite à les masser doucement. Il ne sentait pas son mal, mais il se doutait que cela était douloureux. Surtout que ses talons ne devaient pas être confortables :

« Tu sais… Je me suis toujours demandé comment vous faite, les femmes, pour porter ce genre de chaussure. Vivement les chaussures à semelle plate. Je ne te fais pas trop mal, dis? »

Il massait toujours doucement ses pieds. Il ne voulait pas lui faire mal, en faite, mais plutôt apaiser sa douleur. Il avait soif, mais il ne pouvait pas boire. Pas maintenant. Il avait toujours un sourire continuel sur son visage, quand elle était présente, il se sentait toujours bien. C’était, en quelque sorte, pour la remercier qu’il avait fait ce geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loann
Encore mieu qu'à la maison !


Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   Dim 25 Juin - 3:11

Elle avait souvent honte d'elle. De par ses gestes ou ses paroles. Parfois, elle avait l'impression de ne pas se contrôler et que son corps réagissait avant son esprit. Mais ça n'avait pas l'air de déranger Creg et c'était important pour elle. Loann n'aimait pas avoir l'air ridicule même si elle l'était à longueur de journée, du moins d'après elle.

La jeune fille ressentait la musique comme si les notes la touchaient. C'était toujours une agréable sensation de se laisser porter par la musique sans penser, laisser son corps seul face à la musique. Dans ces moments là, Loann se sentait bien, elle ne pensait plus, son esprit vagabondait ailleurs, loin. A Tahiti sûrement. Elle ne sentait pas le regard de son ami sur elle, mais elle le vit quand elle posait ses yeux sur lui.

Il lui avait parlé de danse sociale. Elle ne connaissait pas et évidemment, avec sa curiosité légendaire, la question lui brûlait les lèvres. Elle n'hésita pas à la lui poser, toujours heureuse de connaître de nouveaux trucs tout en satisfaisant sa curiosité.

Danse sociale ? Qu'est ce que c'est ? En tout cas ça t'a servi car tu te débrouilles bien !

Avec les monde sur le piste, il avait décidé de la suivre au bar. Elle n'en était pas mécontente, elle s'en serait voulue de le laisser sur la piste seul. Elle n'aurait pas pu, elle serait restée elle aussi. Mais heureusement, Creg avait décidé lui aussi de s'enfuir de la piste.

Ses pieds étaient tout endoloris. La jeune fille savait comment les masser, elle l'avait fait tellement de fois les jours où elle répétait jusqu'a ce que ses jambes ne la portent plus ou ses pieds hurlaient de douleur. Mais avec sa robe, ce n'était pas si pratique que ça.

Elle n'eut pas le temps de répondre à la question de Creg qu'il saisit une chaise ainsi que son pied pour le masser. Elle le regarda se préparer en silence et sursauta en sentant ses mains sur ses pieds. Elle n'était pas forcément chatouilleuse, tout dépendait de comment on s'y prenait.

Je ne suis pas particulièrement chatouilleuse aux pieds. Mais si tu appuies au mauvais endroit fais attention !

Les chaussures à talons, c'était une véritable malédiction. Pourtant elle adorait en mettre. Pas tout le temps non plus, mais ça pouvait faire classe. Heureusement, les pieds avaient le droit à un bon chouchoutage pour réparer tout le mal qu'ils subissaient.

Elle répondit à la phrase du jeune homme en souriant.

Ah les chaussures à talons, c'est si beau quand c'est bien porter ! Évidemment ça ne vaut pas les célèbres baskets ! Enfin ça ne tiendrait qu'à moi, je marcherais pieds nus ! Mais en ville, ça fait sale et c'est dangereux !

Son ami massait bien les pieds. Elle n'en revenait pas. Ses pieds tout endoloris se calmaient petit à petit. Elle avait le grand sourire, un peu apaisé. Elle le regardait avec un petit regard tendre, plein de remerciements. Les massages faisaient toujours du bien. Sa mère lui en faisait quand elle était stressée avant les compétitions ou autres moments importants. Elle adorait ça, sentir des doigts calmer ses muscles tout compressés et emmêlés.
Elle même en faisait souvent. Elle avait appris en suivant les mouvements des doigts de sa mère, s'entraînant sur son frère et ses amies. Elle se débrouillait pas trop mal pour une débutante.

Elle ne pouvait pas s'empêcher de le fixer, il était tellement gentil. Elle connaissait peu de personne qui aurait fait ça pour elle. Il était vraiment une perle ce garçon et se disait que le hasard, et la maladresse, avait bien fait de les réunir.

Tu es divin dans le genre masseur ! Si tu veux je t'engage, on a toujours besoin d'un masseur pour se détendre. J'en ai besoin avant des compétitions et je sais que ma mère préfèrerait faire autre chose que me dénouer les muscles !

Elle se mit à rire doucement. Loann se mit à suivre les mouvements des doigts de Creg sur ses pieds. Il était très agile et adroit, on sentait qu'il savait ce qu'il faisait. Elle n'aurait pas imaginé qu'il savait si bien masser. D'ailleurs, elle allait le questionner pour tout savoir. L'inspecteur Loann était de retour.

Mais où as tu appris à masser aussi bien ? Me dis pas que ça t'es venu comme ça je ne te croirais pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envie de fête [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envie de fête [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai envie de pleurer!!!:(
» Un envie de prendre le large lol
» ça donne envie de prendre sa retraite…
» Une pâtisserie qui donne envie !
» La fleur de cette plante donne envie de la gouter mais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*University Holidays* :: ~Le centre de loisirs du camp~ :: La discothèque :: *Luxuaries Holidays*-
Sauter vers: